Mandarine – AFOURER – LES DOMAINES Saveur de l'Année 2012

Mandarine – AFOURER – LES DOMAINES Saveur de l’Année 2012

La mandarine Afourer séduit par l’originalité de son goût aromatisé et subtil grâce à son parfait rapport sucres et acidité. Juteuse à souhait et sans pépin, sa chair est fondante dans la bouche libérant une saveur mixte très originale. La mandarine Afourer doit ses qualités au microclimat remarquable de son terroir d’origine, Marrakech, mais aussi à l’isolement de sa culture afin d’éviter la pépinisation par certaines variétés d’agrumes. Disponible de fin décembre jusqu’à mai.

Solar Impulse regagne l'aéroport de Rabat-Salé en provenance de Ouarzazate

Salé – L’avion solaire expérimental Solar impulse a atterri, vendredi à 22h22 (GMT+1), à l’aéroport de Rabat-Salé en provenance de Ouarzazate, d’où il a décollé à 07H30.

Le prototype suisse, qui a passé une semaine à Ouarzazate, va prochainement rallier la Suisse via Madrid, après une mission réussie au Maroc où il a atterri le 6 juin pour son premier vol intercontinental.

MAP

L'avion solaire expérimental Solar Impulse décolle de l'aéroport de Ouarzazate à destination de Rabat

Ouarzazate – L’avion solaire expérimental Solar Impulse, qui vole de jour comme de nuit sans aucun carburant, a décollé vendredi matin à 07h30 (GMT+1) de l’aéroport de Ouarzazate à destination de Rabat sur son chemin de retour vers la Suisse via Madrid.

Solar Impulse, le premier du genre à effectuer un vol intercontinental vers le Maroc, avait atterri le 22 juin à l’aéroport de Ouarzazate.

Selon un communiqué conjoint de Solar Impulse et de l’Agence marocaine de l’énergie solaire (MASEN), rendu public jeudi, l’avion devrait atterrir ce vendredi soir à Rabat vers 22h00 (GMT+1).

MAP

L'accord sur la libéralisation des produits agricoles permettra un meilleur accès des produits marocains au marché européen

Rabat – L’accord sur la libéralisation du commerce des produits agricoles, produits agricoles transformés, de poissons et de produits de la pêche, signé entre le Maroc et l’UE le 13 décembre 2010 à Bruxelles et adopté jeudi à l’unanimité par la Chambre des représentants, permettra un meilleur accès des produits agricoles marocains au marché européen, a affirmé le ministre délégué auprès du ministre des Affaires étrangères et de la Coopération, M. Youssef Amrani.

M. Amrani, qui a prenait part à la session plénière de la Chambre des représentants consacrée à l’examen de cet accord, a mis l’accent sur les principaux axes de ce texte et son impact positif sur le développement des relations entre le Maroc et l’UE, notamment dans les domaines économique et commercial, précisant que la conclusion de cet accord “important et mutuellement bénéfique”, permettra un meilleur accès des produits agricoles marocains au marché européen.

Le ministre a salué le rôle joué par les représentants du secteur agricole ainsi que les députés marocains, toutes tendances politiques confondues, pour l’aboutissement de cet accord confirmant ainsi leur adhésion aux actions menées par le ministère des Affaires étrangères et de la Coopération en vue d’un rapprochement optimal du Maroc à l’Union européenne dans l’intérêt des deux parties.

MAP

La Région de Rabat Salé Zemmour Zaer organise sa troisième foire des produits de terroirs

Dans le carde du Plan Maroc Vert, la Direction régionale de l’Agriculture de Rabat Salé Zemmour Zaer, en collaboration avec la Wilaya, la Chambre de l’Agriculture et l’Association des Apiculteurs de cette région, organise la troisième édition de la foire régionale des produits de terroir du 04 au 08 juillet 2012 à la place du septième art à Rabat.

Cette manifestation économique et sociale vise la promotion des produits de terroir de la Région et l’appui des organisations professionnelles de la Région dans la commercialisation de leurs productions.

Elle connaitra la participation de plus de 40 exposants essentiellement de mile d’une grande qualité pouvant attirer l’intérêt des consommateurs pendant cette période de préparation au mois sacré de Ramadan.

 

Solar impulse sur le chemin de retour : Le départ de Ouarzazate vers Rabat prévu vendredi à 6h30 (GMT+1)

Rabat – L’avion solaire expérimental Solar Impulse, le premier du genre à effectuer un vol intercontinental vers le Maroc, décollera vendredi matin à 6h30 (GMT+1) de l’aéroport de Ouarzazate à destination de Rabat, sur son chemin de retour vers la Suisse via Madrid.

Selon un communiqué conjoint de Solar Impulse et de l’Agence marocaine de l’énergie solaire (MASEN), l’avion devrait atterrir vendredi soir vers 22h00 (GMT+1).

MAP

Adoption de deux projets de décret relatifs au Code du commerce et aux importations de lait pasteurisé

Rabat – Le Conseil de gouvernement a adopté, jeudi à Rabat, deux projets de décret relatifs à certaines dispositions du Code du commerce et à l’organisation des importations du lait pasteurisé.

Le premier projet de décret, présenté par le ministre de l’Industrie, du Commerce et des nouvelles technologies, porte application du quatrième chapitre du livre 1 de la loi portant Code du commerce et relatif aux délais de recouvrement, a indiqué le ministre de la communication, porte-parole du gouvernement, Mustapha El Khalfi, lors d’un point de presse à l’issue de la réunion du Conseil.

Le texte vise à préserver le tissu économique marocain et les équilibres financiers des entreprises nationales, particulièrement les PME, et à en consolider la compétitivité. C’est ainsi que lesdites entreprises pourront désormais réclamer des indemnisations pour les retards de paiement, l’objectif étant de réduire les délais de règlement et les agios bancaires pour les fournisseurs.

La valeur des indemnisations ne doit pas être inférieure au taux directeur de la Bank Al Maghrib, à laquelle s’ajoute une marge qui sera fixée par décision commune entre le ministre de l’Industrie, du Commerce et des nouvelles technologies et son homologue à l’Economie et aux Finances, sachant que la loi 32-10 complétant la loi 15-95 portant Code du commerce fixe à 60 jours le délai de règlement de la valeur des transactions, sauf si les parties ne se mettent par d’accord sur un délai de paiement, qui ne doit pas dépasser 90 jours à compter de la date de livraison de la marchandise ou de l’exécution du service demandé.

Par ailleurs, le Conseil a approuvé un projet de décret portant suspension des taxes et des impôts à l’importation appliqués sur le lait pasteurisé à hauteur de 20.000 tonnes, durant la période allant du 15 juillet au 15 août 2012.

Cette mesure s’inscrit dans le cadre des efforts du gouvernement pour assurer un approvisionnement suffisant des marchés en ce produit de grande consommation durant le mois sacré du Ramadan.

MAP

L'investissement de "Danone" au Maroc s'inscrit dans le cadre de la stratégie du groupe dans les marchés à forte croissance

Londres – L’investissement du groupe alimentaire français +Danone+ au Maroc s’inscrit dans le cadre de la stratégie du groupe dans les marchés à forte croissance, a indiqué jeudi le quotidien britannique des milieux des affaires +Financial Times+.

La décision du groupe de porter à 67 pc sa participation au capital de Centrale Laitière reflète la stratégie d’acquisitions dans les marchés à forte croissance, a dit le journal, rappelant que +Danone+ avait renforcé, durant les deux dernières années, sa présence en Russie et en Inde.

L’investissement +devra faire du Maroc l’un des 10 meilleurs marchés en termes de ventes+, a dit le Financial Times, notant que Centrale Laitière réalise des ventes de l’ordre de 660 millions d’euro par an et contrôle près de 60 pc des parts du marché marocain.

Citant la compagnie française, le journal note que le renforcement de participation de +Danone+ au capitale de Centrale Laitière +confirme l’attrait stratégique des marchés nord-africains+.

MAP

Au Maroc, "pays stable", Danone veut trouver de la croissance dans un "environnement favorable"

Paris – Avec sa montée au capital de Centrale Laitière à 67 pc, Danone veut trouver de la croissance dans l’environnement “favorable” d’un pays “stable”, affirme le PDG du groupe agroalimentaire français, Franck Riboud.

“Notre métier, c’est de construire, de trouver des relais de croissance, en mesurant les risques que nous prenons. Au Maroc, un pays stable, nous allons trouver de la croissance dans un environnement favorable”, assure le PDG de Danone dans un entretien jeudi au quotidien économique français “Les Echos”.

“Nous travaillons avec la Centrale Laitière depuis 1953. Nous étions déjà au capital à hauteur de 29 pc. Nous allons investir 550 millions d’euros pour monter à 67 pc”, a-t-il précisé.

Interrogé sur l’importance de cet investissement, il a rappelé que la Centrale Laitière est le numéro un marocain du yaourt qui détient 60 pc du marché marocain et affiche une croissance annuelle de 8 pc en moyenne depuis quatre ans.

S’agissant des perspectives de développement du groupe au Maghreb et en Afrique, le PDG de Danone prévoit un changement de dimension en Afrique du Nord.

MAP