Le secrétariat général du gouvernement met en consultation publique le projet de décret n°2-12-389 fixant les conditions et les modalités d'étiquetage des produits alimentaires

Le secrétariat général du gouvernement met en consultation publique pour une période de 15 jours à compter du 28-11-2012, le projet de décret n°2-12-389 fixant les conditions et les modalités d’étiquetage des produits alimentaires pris en application de la loi n°28-07 relative à la sécurité sanitaire des produits alimentaires, notamment ses articles 16 à 20 inclus et 26. Les personnes intéressées sont invitées à consulter le site www.sgg.gov.ma , fenêtre « Avant projets de textes à commenter ».

PUBLI-INFORMATION

Prévisions météorologiques pour la journée du vendredi 30 novembre

Voici les prévisions de la direction de la Météorologie nationale pour la journée du vendredi 30 novembre:

– Pluies ou averses parfois orageuses sur les plaines Nord-ouest, le Tangérois, le Loukkos, Saiss, le Gharb, la Chaouia, Doukkala, Abda, Chiadma, Lhaouz, Tadla, les plateaux de phosphates et d’Oulmès, les reliefs du Haut et Moyen Atlas et leurs régions Ouest avoisinantes, la Rive méditerranéenne, le Rif et l’Oriental.

– Ondées probables sur le Souss notamment en soirée.

– Chute de flocons de neige sur les hauts plateaux et les reliefs dont le sommet dépasse les 1300mètres.

– Ciel peu à passagèrement nuageux ailleurs.

– Vent modéré à assez fort de secteur nord avec chasses sable par endroit sur les provinces Sud, de secteur Ouest sur le Littoral méditerranéen et l’Oriental et faible à modéré de Nord-ouest ailleurs.

– Températures du jour en baisse sur le Nord-Ouest et évoluant peu ailleurs.

– Mer agitée en Méditerranée, peu agitée à agitée sur le Détroit, mer agitée au Nord de Larache, forte à très forte entre Larache et El Jadida, forte entre El Jadida et Tarfaya, agitée à forte au Sud.

MAP

Barrages : un taux de remplissage de 70% au 29 novembre

Les retenues des principaux barrages du Royaume, tous usages confondus, ont atteint près de 11,10 milliards de m3 à la date du 29 novembre 2012, enregistrant ainsi un taux de remplissage de 70,3 pc, contre 11,19 milliards de m3 (71 pc) à la même date de l’année précédente, selon le ministère de l’Énergie, des mines, de l’eau et de l’environnement.

Grâce aux récentes précipitations entre autres, les réserves hydriques de certains barrages ont enregistré un taux de remplissage de 100 pc dont Nakhla (passé de 86,6 pc à 100 pc), Bab Louta (de 58,4 pc à 100 pc) et Barrage Sur Oued Za (de 74,6 pc à 100 pc), précise la même source.

Certains barrages se sont inscrits en hausse, dont Ahl Souss (passé de 87,9 pc à 99,2 pc), Mohammed V (de 56,4 pc à 91,8 pc) et Tamesna (de 76,3 pc à 86,9 pc).

Par ailleurs, d’autres barrages ont pu conserver leur niveau optimal avec un taux de remplissage de l’ordre de 100 pc, notamment Bouhouda, Sidi Said Maachou et Aït Messaoud.

En revanche, une tendance baissière en glissement annuel du volume global des réserves d’eau a marqué principalement les barrages Hassan II (passé de 93,1 pc à 49,6 pc), Yaakoub Mansour (passé de 70,4 à 50,6 pc) et Youssef Ben Tachfine (passé de 84,6 pc à 59,4 pc).

MAP

Accord de libre-échange approfondi et complet Maroc-UE, une "avancée importante", selon la Présidence Chypriote

Bruxelles – Les relations entre l’Union européenne et le Maroc ont enregistré une “avancée importante” avec l’approbation du lancement des négociations d’un accord de libre-échange approfondi et complet (ALECA), a affirmé, mercredi, la présidence chypriote du Conseil de l’UE.

Le Comité de la politique commerciale du Conseil a donné la semaine dernière, sous Présidence chypriote, le feu vert au lancement des négociations en vue de l’établissement d’une zone de libre-échange approfondi et complet entre l’UE et le Maroc, suite aux conclusions positives de “l’exercice de délimitation” mené concernant le Maroc, a rappelé la Présidence Chypriote du Conseil.

Le “scoping exercice” avait pour objectif de mesurer la portée et le niveau d’ambition d’une future zone de libre-échange avec le Maroc, a précisé la même source, qui a indiqué que le Conseil des Affaires étrangères/Commerce procédera, jeudi à Bruxelles, à l’évaluation des efforts déployés en vue du lancement des négociations sur un accord de libre-échange avec le Maroc.

Lors de cette réunion, la Commission européenne informera le Conseil des progrès réalisés au niveau des exercices de “délimitation” visant à définir la portée et le niveau d’ambition d’éventuelles zones de libre-échange approfondi et complet avec, l’Egypte, la Jordanie et la Tunisie, a ajouté la même source.

La Commission européenne avait annoncé le 14 novembre courant que “l’exercice de délimitation concernant le Maroc avait été mené à bonne fin”. Le 23 du même mois, le Comité de la politique commerciale a indiqué partager l’avis de la Commission selon lequel le Maroc est prêt à négocier un accord pour l’établissement d’une zone de libre-échange approfondi et complet.

MAP

M. Aziz Akhannouch : Budget 2013: une batterie de mesures pour la promotion du secteur avicole

Le gouvernement marocain a pris une série de mesures dans le cadre de la loi de finances 2013 pour réhabiliter et améliorer les performances du secteur avicole, a souligné mercredi à Casablanca le ministre de l’Agriculture et de la pêche Maritime, M. Aziz Akhannouch.

Face à la hausse des prix des céréales et des fourrages, le gouvernement a proposé des incitations douanières et fiscales (TVA) afin de contribuer à la stabilité des prix des produits avicoles sur le marché national, en prenant en considération le pouvoir d’achat du consommateur, a déclaré à la presse M. Akhannouch, au terme de la cérémonie d’ouverture du 15ème Salon “Dawajine 2012”.

Les professionnels du secteur se doivent de relever une multitude de défis pour l’amélioration des circuits de commercialisation, la mise à niveau de l’abattage et du conditionnement des produits avicoles, a-t-il affirmé, rappelant à ce propos le contrat-programme 2008-2013 signé entre le gouvernement et la Fédération interprofessionnelle du secteur avicole (FISA) afin de contribuer au développement de cette filière.

Le ministre a souligné que cette manifestation, organisée par la FISA, constitue une passerelle entre l’agriculteur, le consommateur et le distributeur et reflète la contribution appréciable du secteur avicole à l’économie nationale.

Quelque 12.000 visiteurs marocains et étrangers et plusieurs délégations de pays africains sont attendus à “Dawajine 2012”, en plus de 350 exposants, dont 60 pc des sociétés en provenance d’Europe, d’Amérique, d’Afrique et d’Asie, opérant dans domaines en relation avec l’aviculture, selon le président de l’Association nationale des producteurs d’oeufs de consommation (ANPO), Abdellatif Zaim .

MAP

Lydec: 1,4 MMDH pour la réalisation du projet anti-pollution du littoral Est de Casablanca

Le projet anti-pollution de la zone est du Grand Casablanca nécessite un budget d’investissement de l’ordre de 1,4 milliard de dirhams (MMDH) pour préserver l’environnement, l’écosystème côtier et l’hygiène publique, selon des chiffres fournis par la Lydec, société en charge de la gestion de l’eau, de l’électricité et de l’assainissement dans la région.

Lancés en 2011 et réalisés en trois tranches à l’horizon 2014, les ouvrages visent en particulier à protéger la population et le littoral du secteur Est de Casablanca de la pollution liquide due aux rejets d’eaux usées brutes, notamment industriels, à améliorer le cadre de vie des habitants, à revaloriser et embellir la façade maritime, a indiqué mercredi, le directeur des grands projets de Lydec, Hamid El Misbahi, lors d’une visite au site organisée par le Conseil de la ville de Casablanca et la l’opérateur de services publics.

Ce chantier d’envergure, qui représente le plus grand investissement de Lydec, a pour objectif de disposer de plages propres, de contribuer à leur labellisation et restaurer ainsi le potentiel touristique de la zone, de répondre aux nouvelles normes de rejet d’eaux usées dans le milieu marin et de permettre le raccordement des eaux usées des nouvelles zones d’aménagement urbain sur les intercepteurs et éviter les rejets directs en mer, a-t-il fait savoir.

La réalisation de ce projet se fera à travers une technologie de pointe notamment l’utilisation des micro-tunneliers pour le creusement de la galerie de la tranche port, qui est une première au Maroc, a-t-il expliqué, ajoutant que ces appareils automatisés sont placés à la profondeur souhaitée, à l’intérieur des puis d’attaque. Ils creusent les galeries prévues, sans faire des tranchées ouvertes ou mobiliser une équipe au sous-sol pour superviser les travaux de creusement.

MAP

Signature d'un Mémorandum d'entente entre la CGEM et des chambres européennes de commerce et d'industrie

La présidente de la Confédération générale des entreprises du Maroc (CGEM), Mme Miriem Bensalah Chaqroun a signé, mardi à Casablanca, un Mémorandum d’entente avec les responsables de l’association européenne des Chambers de commerce et d’industrie (Eurochambres), de l’Union des chambres de commerce et d’industrie européennes au Maroc (EuroCham Maroc), de l’Union européenne de l’artisanat et des PME (UEAPME) et de BusinessEurope.

Ce Mémorandum d’entente, signé en marge du Forum des affaires UE-Maroc, vise à défendre les intérêts maroco-européens tout en identifiant les opportunités mutuellement avantageuses, pour qu’elles soient menées conjointement en vue de renforcer les liens de partenariat entre l’ensemble des parties signataires, indique mardi le patronat dans un communiqué.

S’exprimant à l’ouverture de ce Forum, Mme Bensalah Chaqroun, cité par le communiqué, a affirmé que la signature par la CGEM d’un mémorandum d’entente avec les principales organisations représentatives des entreprises européennes est “le signe que le secteur privé des deux rives de la Méditerranée croit fortement en un nécessaire approfondissement des relations entre le Maroc et l’UE”, ajoutant que “c’est un signe positif adressé aux responsables politiques et c’est le début d’une collaboration que la CGEM espère fructueuse”.

Placé sous le thème “opportunités d’affaires entre l’UE et le Maroc”, le Forum des affaires UE-Maroc a accueilli plus d’une centaine de firmes européennes opérant notamment dans les secteurs de l’énergie, du tourisme, de l’industrie automobile et aéronautique et des nouvelles technologies de l’information et de la communication. Il a pour objectif de promouvoir une croissance durable et inclusive aussi bien au Maroc que dans l’Union européenne.

MAP

Convention de partenariat liant le Haut Commissariat aux Eaux et Forêts et à la Lutte Contre la Désertification et le Ministère de l’Artisanat

La convention de partenariat liant le Haut Commissariat aux Eaux et Forêts et à la Lutte Contre la Désertification et le Ministère de l’Artisanat, et visant la garantie des circuits d’approvisionnement en matière première d’origine forestière (bois), a été signée à Meknès, au lieu-dit « Sahrij Souani » à l’occasion de l’ouverture du Salon National du Bois pour un mandat de trois ans 2012-2014.

L’objectif de cette convention est la création d’un cadre partenarial en matière d’approvisionnement des artisans en matière première d’origine forestière, notamment le bois.

Concrètement, le Haut Commissariat aux Eaux et Forêts et à la Lutte Contre la Désertification informera les coopératives des artisans des adjudications publiques de vente de bois, et à inciter les coopératives forestières, dans le cadre des contrats d’exploitation qui les engagent vis-à-vis du HCEFLCD, à :

– Assurer une partie de leurs ventes de matières premières de cèdre et de thuya, aux artisans.

– Vendre la matière première via des adjudications publiques et en informer les artisans.

– Elargir le cercle des artisans bénéficiaires en mettant en leur destinant certains lots de matières premières conformément aux lois et règlements en vigueur.

Les artisans constituent l’axe central de cet accord dont l’objectif est d’assurer leur approvisionnement en matière première sachant que près de 110.000 m3 de bois d’œuvre de cèdre et 1500 m3 de bois de thuya sont produits annuellement.

Par la signature de cette convention, le HCEFLCD s’engage à faire des coopératives forestières des conservateurs du patrimoine forestier dont ils sont dépendants par les ressources qu’ils en tirent et un partenaire privilégié du HCEFLCD pour renforcer l’approche participative initiée dans les projets de développement du secteur forestier et de son environnement. Actuellement le nombre de coopératives forestières à fin 2011 (d’après l’ODCO) est de 195.

PUBLI-INFORMATION

Hausse de 0,4 PC de l'IPC à Agadir en septembre dernier

L’indice des prix à la consommation (IPC) dans la ville d’Agadir a enregistré, en septembre dernier, une hausse de 0,3 PC en raison de la hausse des produits alimentaires et boissons non-alcoolisées (+ 0,4 PC) et de l’indice de l’enseignement (+2,7).

“Les hausses des produits alimentaires observées entre août et septembre 2012 concernent principalement les légumes avec 8,0 PC”, indique un rapport de la délégation régionale du Haut commissariat au plan, notant qu’en revanche “les prix ont diminué de 8,9 PC pour les poissions et fruits de mer et de 5,9 PC pour les fruits”.

La même source précise que l’indice moyen des neuf premiers mois de l’année en cours a évolué de 0,9 PC par rapport à la même période de l’année écoulée.

L’indice des prix à la consommation du mois de septembre a marqué une augmentation de 2,0 PC par rapport au même mois de 2011.

MAP

Le Maroc, un pays indispensable pour l'Union européenne

Le Maroc est un pays indispensable pour l’Union européenne, a affirmé lundi à Rabat le vice-président de la Commission européenne chargé de l’industrie et de l’entreprenariat, M. Antonio Tajani, qui conduit une importante délégation d’entrepreneurs européens dans le cadre d’une mission économique destinée à promouvoir les investissements européens dans le Royaume.

“Le Maroc est un pays indispensable pour l’Union européenne (… ) qui a répondu positivement à nos attentes en matière d’investissement , a déclaré M. Tajani à la MAP au terme d’une réunion avec le ministre délégué auprès du ministre de l’Economie et des Finances chargé du Budget, M. Driss El Azami El Idrissi.

M. Tajani est accompagné de chefs d’entreprises européennes et de représentants de plusieurs organisations et fédérations entrepreneuriales. Ce déplacement s’inscrit dans le cadre des “missions pour la croissance”, une initiative de la Commission européenne visant à encourager la délocalisation des entreprises européennes pour tirer profit de la croissance dans certains pays émergents.

Le Maroc sera ainsi le premier pays du voisinage européen à bénéficier de cette initiative, a indiqué le vice-président de la commission européenne, eu égard aux multiples opportunités et atouts qu’il offre. “Le Royaume entretient de très bonnes relations avec l’Union européenne, c’est un pays développé que nous connaissons très bien, qui a engagé d’importantes réformes et qui a apporté des réponses positives à nos interrogations en matière d’investissement”, a confié M. Tajani à la MAP.

MAP