Soignez Le Diabète Type 2 De Façon Naturelle En Moins d’Un Mois

Le diabète type II s’est converti en une maladie très commune en ces temps modernes. La bonne nouvelle, c’est qu’en moins d’un mois, vous pouvez équilibrer votre niveau de glucose dans le sang et prévenir les terribles conséquences. Vous suivrez un plan d’alimentation et une vie saine. À continuation vous trouverez ce plan pour niveler le glucose dans le sang et dire adieu au diabète.

1er Jour:
Réduisez la consommation de tout type de rafraîchissements sucrés.

2ème Jour:
Réalisez une activité physique d’impact faible tous les jours pendant trente minutes.

3ème Jour:
Éliminez complètement tous les aliments qui contiennent de la farine blanche.

4ème Jour:
Complétez votre alimentation habituelle d’acides gras essentiels (spécialement d’acides oméga 3), ajoutez aussi la consommation de fruits secs.

5ème Jour:
Augmentez l’intensité de l’activité physique pour modifier votre métabolisme.

6ème Jour:
Supprimez de votre régime tous les aliments sucrés.

7ème Jour:
Ajoutez des céréales complètes, du pain complet, du riz complet, etc.

8ème Jour:
Augmentez l’activité physique à 60 minutes et réalisez-le à l’air libre.

9ème Jour:
Détenez la consommation d’édulcorants artificiels.

10ème Jour:
Consommez des suppléments naturels tels que les vitamines essentielles et les minéraux en forme régulière.

11ème Jour:
Ajoutez des exercices de force à la pratique d’activité physique, tel que l’usage d’haltères ou l’usage d’un gymnase une fois par semaine.

12ème Jour:
Éliminez la consommation de caféine.

13ème Jour:
Détenez la consommation d’huiles hydrogénées.

14ème Jour:
Réalisez un entrainement cardiovasculaire d’une durée d’une heure tous les trois jours.

15ème Jour:
Ajoutez des suppléments riches en fibres qui aident à équilibrer la glucose dans le sang et à nettoyer l’intestin.

16ème Jour:
Apprenez quelles sont les valeurs normales de glycémie.

17ème Jour:
Ajoutez une grande quantité de fruits et des légumes à votre régime. Évitez les fruits tels que la banane, le raisin et la prune.

18ème Jour:
Prenez régulièrement des infusions de Gymnema sauvage.

19ème Jour:
Prenez de l’eau, laissez de côté les rafraîchissements sucrés et les jus.

20ème Jour:
Continuez à réaliser des exercices cardiovasculaires tous les trois jours pendant une heure et continuez avec les conduites alimentaires et le style de vie sain indiqué les jours antérieurs. Évaluez votre progrès.

21ème Jour:
Ajoutez des suppléments alimentaires élaborés à base d’éléments complets et  des protéines.

22ème Jour:
Oubliez la consommation d’aliments frits.

23ème Jour:
Limitez la consommation de graisses saturées animales.

24ème Jour:
Introduisez dans votre régime des graines de quinoa, le kamut, le millet, l’épeautre et l’avoine moulue.

25ème Jour:
Visitez votre médecin pour évaluer votre état de santé et vérifier le résultat des changements significatifs. Si vous suivez tous ces pas, le médecin va vous retirer les médicaments probablement et vous conseillera de diminuer les doses d’insuline, et même peut-être vous n’en n’aurez plus besoin.

Savoir plus sur : Le Diabète, Plus Jamais

Bensaleh Chaqroun: Le Maroc est devenu une “véritable puissance régionale”

Paris-Meryem_BensalehLe Maroc est “devenu une véritable puissance régionale, la porte de l’Afrique et un nouveau territoire de croissance convoité par les économies mondiales”, a souligné, vendredi à Paris, la présidente de la confédération générale des entreprises du Maroc (CGEM), Mme Miriem Bensaleh Chaqroun.

“Le Maroc s’adapte aux évolutions internationales et offre de nouvelles perspectives”, a relevé Mme Bensaleh Chaqroun qui intervenait à la séance de clôture de l’université d’été du Medef (patronat français), rappelant que le Royaume, sous l’impulsion de SM le Roi Mohammed VI, a mis en place des programmes ambitieux et des mesures audacieuses pour répondre à la crise et s’engager sur la voie de la modernité et de la croissance.

Les réformes engagées sur le plan politique, économique et social ont mis le Maroc dans un momentum certain et produisent des résultats assez impressionnants, a-t-elle affirmé, citant, à cet égard, les réformes constitutionnelles, l’assainissement du climat des affaires, la lutte contre la corruption et les économies de rente, le développement des infrastructures et la création de pôles d’excellence dans l’industrie et les services.

Elle a rappelé que pour faire face à la problématique sociale qui constitue un défi majeur, SM le Roi a initié en 2005 l’Initiative Nationale pour le Développement Humain (INDH) qui a permis le lancement de 29.000 projets au bénéfice de 7 millions de personnes à travers les communes rurales et urbaines les plus pauvres du pays.

Elle a également indiqué que la stabilité, l’ouverture et le dynamisme du Maroc attirent de nouveaux partenaires.

MAP

Le kiosque: éventuelle hausse des prix des produits avicoles

volaille
A la une ce matin: flambée des prix, après le lait, c’est au tour des produits avicoles, le gouvernement pourrait augmenter les prix des carburants, Benkirane mise sur des élections anticipées.
Al Ahdath Al Maghribia:
– Le gouvernement pourrait augmenter les prix des carburants. La flambée des prix des carburants sur le marché international pourrait saper les efforts du gouvernement Benkirane visant à réduire les dépenses de la Caisse de compensation. Dans une déclaration au journal, le ministre chargé des Affaires générales et de la gouvernance, Najib Boulif, s’est montré pessimiste. “Personne ne pourrait revendiquer que cette flambée des prix des carburants hausse n’aurait d’incidences”, a-t-il estimé.
– Consultations pour la formation de la nouvelle majorité: Le RNI dénonce les allégations du PJD. Un dirigeant RNIste a accusé le PJD d’avoir véhiculé des informations erronées sur un prétendu blocage des négociations par le parti de la Colombe.
Akhbar Al Yaoum:
– Huit millions de dollars transférés illégalement vers l’étranger. Le ministère public à Casablanca devrait soumettre à l’Office des changes le dossier concernant le transfert d’un montant de 8 millions de dollars vers l’étranger, obtenu à travers la vente d’un bien immobilier.
Al Khabar:
– Flambée des prix: Après le lait, c’est au tour des produits avicoles de connaître une envolée de ses prix. Après la hausse des prix des aliments de volailles, les professionnels du secteur ont annoncé une hausse imminente des prix indépendamment des variations des prix au cours de l’année.
Al Massae:
– Le ministère de l’Intérieur débloque 28 milliards de centimes pour la mise à niveau de la capitale. L’enveloppe sera allouée au financement des travaux d’éclairage public et d’aménagement des espaces verts et des routes de la ville de Rabat.
– Les diplômés-chômeurs déversent leur colère sur le RNI. Dans le sillage des consultations politiques entre le chef du gouvernement et le président du RNI, les diplômés-chômeurs ont observé un sit-in devant le siège du RNI pour réclamer la mise en application des engagements signés par le gouvernement Abbas El Fassi sur l’intégration directe des signataires du PV du 20 juillet.
Assabah:
– Casablanca: saisie de 43.000 comprimés psychotropes. Les services de sécurité à Ben M’Sik ont démantelé, récemment, un réseau de trafic de psychotropes en provenance de l’Algérie.
– Impasse dans les consultations politiques: Des RNistes en grogne contre Benkirane. Des dirigeants du RNI ont exprimé leur irritation devant les propos du chef du gouvernement lors du dernier forum de la jeunesse du PJD, dans lesquels le chef du gouvernement avait accusé le président du RNI d’entraver les consultations visant à constituer une nouvelle majorité gouvernementale.
– Des pluies diluviennes causent des inondations à Mdiq. Des pluies torrentielles se sont abattues jeudi sur la ville, causant des inondations qui ont gagné des commerces et logements, isolé plusieurs quartiers et interrompu la circulation.
– L’Istiqlal: Tension à la section d’Agadir. Après la démission de la majorité de ses membres à Agadir, la section du PI dans cette ville serait au bord de la dépression. Des dizaines d’autres démissions sont attendues au sein de toutes les instances élues du parti dans la préfecture d’Agadir.
Annahar Al Maghribia:
– L’impasse: Benkirane mise sur des élections anticipées. Après l’échec des derniers rounds de négociations avec le RNI, Il semble que le Chef du gouvernement ne veut pas assumer la responsabilité de la démission du gouvernement en brandissant la carte des élections anticipées ou une motion de retrait de confiance par l’opposition. Par ailleurs, des dirigeants RNIstes ont exprimé leur déception quant à l’attitude de Benkirane lors des négociations avec le parti de la colombe.
– Sit-in des professionnels du transport touristique devant le ministère de l’Equipement et du Transport. Le syndicat national du transport touristique au Maroc a organisé, jeudi, un sit-in devant le siège du ministère de tutelle pour protester contre une circulaire du ministère qui oblige les professionnels à passer par les agences de voyage pour avoir des clients.
L’Economiste:
– Prix: Une bien dangereuse réforme. La dernière hausse des prix du lait et dérivés aurait été le détonateur. Des voix et non des moindres, puisqu’il s’agit de parlementaires, ont saisi l’occasion pour réclamer le retour à l’encadrement de la filière laitière. Des politiques à travers des messages à peine voilés ont versé dans la même direction au nom de “la sauvegarde du pouvoir d’achat des citoyens”, faisant ainsi table rase de la liberté du marché. Mais il n’y a pas de fumée sans feu. Un projet de loi modifiant la législation sur la liberté des prix et de la concurrence a été déjà remis au Secrétariat général du gouvernement il y a bientôt une année.
– Bourse: les rachats d’actions ont perdu leur attractivité. Alors que les cours continuent à plonger, les entreprises peuvent difficilement activer le levier des rachats d’actions pour amortir la baisse. La chute des transactions sur le marché enlève tout intérêt à ces opérations. D’autant plus que les seuils d’interventions sont maintenant mieux encadrés par le CDVM. Les écarts relevés sur certains programmes avaient poussé au durcissement de la réglementation. Cependant, celle-ci n’offre pas la même souplesse que sur des marchés plus matures.
Le Soir Echos:
– Gouvernement: la semaine ultime. Ils vont rentrer, ces ministres, assister au dernier Conseil de gouvernement, préparer leurs valises et s’apprêter à quitter les allées du pouvoir Leur départ survient à la suite d’une série de mini-crises dont on peut dire qu’elles sont sans précédent dans l’histoire institutionnelle du Maroc. De la défection du deuxième parti de la coalition, l’Istiqlal, à la paralysie qui dure depuis six semaines pour former un gouvernement -et ce n’est pas fini-, il y a de quoi s’alarmer et prendre ses jambes au cou !
Aujourd’hui le Maroc:
– L’aéronautique sauve la mise avec une progression de 25 pc au 1er semestre 2013. Plus de 50 milliards de dirhams générés par six pôles industriels au titre des six premiers mois de l’année en cours. Le pic a été observé au niveau des exportations aéronautiques réalisant un chiffre d’affaires de 3,8 milliards de dirhams, soit une amélioration de 25% en glissement annuel. Revirement de situation pour les exportations en électronique et cuir. Les deux secteurs sont passés de baisses fâcheuses à des évolutions importantes au premier semestre 2013.
– USFP: Alliances, congrès de la jeunesse et session extraordinaire du conseil national. L’attente n’exclut pas la réorganisation. Les résultats des négociations de la reformulation du gouvernement Benkirane tiennent tout le monde en haleine. En attendant le nouveau visage de la scène politique, l’heure est au resserrement des rangs au sein des partis de l’opposition, en particulier l’USFP. “Nos alliés sont les partis qui partagent avec nous une position claire, notamment les partis de l’opposition, à savoir l’Istiqlal et le PAM, et même le RNI, parti en pleine concertation avec le chef de gouvernement, mais qui est toujours dans l’opposition jusqu’à preuve du contraire”, explique un membre du bureau politique de l’USFP.
– Pour soutenir les réformes socioéconomiques: L’Union européenne met 110 millions d’euros sur la table. Afin de contribuer au développement économique et la résorption des inégalités sociales au Maroc, l’Union européenne réitère sa confiance et décide d’octroyer un nouvel appui. Cet appui destiné à la réforme de la couverture médicale de base et la politique sectorielle agricole concerne la première partie du programme d’action 2013 de l’UE en faveur du Maroc et doté de 110 millions d’euros.
MAP

La promotion des investissements sud-coréens au Maroc au centre d’entretiens entre M. Amara et un haut responsable sud-coréen

La promotion des investissements sud-coréens au Maroc au centre d’entretiens entre M. Amara et un haut responsable sud-coréenLe ministre de l’Industrie, du commerce, et des nouvelles technologies, Abdelkader Amara, s’est entretenu, mardi à Rabat, avec l’envoyé spécial du ministre sud-coréen des Affaires étrangères, Jayson Park, des moyens de renforcer les relations économiques et commerciales et de booster les investissements sud-coréens au Maroc.

Lors de ces entretiens, M. Amara s’est félicité de l’évolution qualitative des relations commerciales et économiques bilatérales, surtout après le succès de la 6 ème session de la commission mixte maroco-sud coréenne, tenue à Rabat en novembre 2012, a indiqué un communiqué du ministère.

De son côté, M. Park a salué les relations d’amitié séculaires unissant les deux pays,  exprimant la disposition du gouvernement sud-coréen à encourager le secteur privé à investir au Maroc.

MAP

L’UE lance la première partie du programme d’action 2013 en faveur du développement économique et social au Maroc

La Commission européenne a annoncé jeudi le lancement de la première partie du programme d’action 2013 en faveur du développement économique et social au Maroc, destiné à “accompagner dans la durée les réformes entreprises par le Royaume, afin d’en assurer le succès et la soutenabilité”.

D’un montant total de 110 millions d’euros, le programme vise à soutenir, d’une part, l’établissement d’un système de couverture médicale universelle et, d’autre part, la politique de développement agricole en faveur de la petite agriculture paysanne et familiale, indique un communiqué de la CE.

Pour le programme d’appui à la réforme de la couverture médicale de base, il vise à soutenir les efforts du gouvernement pour traduire dans les faits le principe d’accès universel aux soins de santé consacré par la réforme constitutionnelle de 2011. Il accompagnera notamment le Maroc en vue de la généralisation du Régime d’assistance médicale des économiquement démunis (le RAMED), de l’intégration dans le régime de l’Assurance médicale obligatoire des populations éligibles mais assurées par d’autres biais et, enfin, de l’intégration dans le mécanisme de couverture médicale de base des segments de la population marocaine n’en bénéficiant pas encore.

Concernant le programme d’appui à la politique sectorielle agricole, il continuera d’accompagner les initiatives prises par le Maroc pour permettre à la petite agriculture paysanne de bénéficier de mesures de soutien en vue d’accroître la productivité et la création d’emplois dans certaines filières agricoles jugées prioritaires, d’améliorer les capacités de transformation, valorisation et de commercialisation et, ainsi améliorer les revenus des petits agriculteurs.

MAP

Stefan Fule: L’UE veut contribuer à l’effort du Maroc en faveur d’une croissance plus inclusive

Bruxelles, 29 août 2013 (MAP) – L’Union européenne veut contribuer à l’effort du Maroc en faveur d’une croissance plus inclusive, a affirmé le commissaire européen en charge de la Politique de voisinage et de l’élargissement, Stefan Fule.

Le commissaire Fule a fait cette déclaration à l’occasion de l’annonce, jeudi à Bruxelles, d’un nouvel appui européen en faveur du développement économique et de la résorption des inégalités sociales au Maroc.

Cet appui destiné à la réforme de la couverture médicale de base et la politique sectorielle agricole concerne la première partie du programme d’action 2013 de l’UE en faveur du Maroc doté de 110 millions d’euros.

“Notre appui à ces deux axes majeurs des réformes socio-économiques nous permet de contribuer à une croissance plus inclusive, conformément aux engagements pris par l’UE auprès de son partenaire marocain et dans le respect de la nouvelle approche de la politique de voisinage”, a indiqué M. Fule dans une déclaration à la presse.

Le commissaire européen a également affirmé que ces actions visent aussi à répondre aux attentes de la population marocaine pour une redistribution des fruits de la croissance que connaît le Maroc. Ces deux initiatives témoignent aussi de la volonté de l’UE d’accompagner, dans la durée, les réformes entreprises par le Maroc afin d’en assurer le succès et la soutenabilité, a-t-il souligné.

Le programme d’action en faveur du développement économique et social du Maroc vise à soutenir, d’une part, l’établissement d’un système de couverture médicale universelle et, d’autre part, la politique de développement agricole en faveur de la petite agriculture paysanne et familiale. Doté d’un montant de 50 millions d’euros, le programme d’appui à la réforme de la couverture médicale de base est la 3ème phase de l’appui qu’a débuté l’UE en 2002 en faveur de la mise en place d’une couverture médicale universelle au Maroc. Cet appui européen a permis le démarrage de la phase pilote de la couverture médicale de base pour les plus démunis et la mise en place des éléments constitutifs du régime de la couverture médicale. Le programme d’appui à la politique sectorielle agricole (phase 2) est doté de 60 millions d’euros et s’inscrit dans le sillage d’un appui précédent de l’UE qui a permis d’enregistrer des améliorations significatives aussi bien en termes de production pour certaines filières cibles que des revenus des petits agriculteurs par l’accroissement du nombre des journées de travail.

7250 Landscaping Ideas

ideas 4 landscaping

Ideas4Landscaping is a comprehensive collection of 7250 landscaping designs, ideas and themes and about 300 pages of gardening landscape guides. I’ve just bought the entire package and this is my honest review of the product. I will be covering what I like and dislike.

What Is Ideas4Landscaping?

The product offers step by step blueprints and pictures of over 7250 different landscaping designs. The creator, Helen Whitfield offers a simple, efficient and user-friendly online gallery for landscaping inspiration to design your dream landcsape. Inside this massive database, you’ll find 1’000s of landscaping pictures in 60+ categories consisting of:

  • Backyards
  • Front Yards
  • Gardens
  • Patios
  • Decks
  • Walkways
  • Lawns
  • And Many More…

This massive collection of photos, ideas, and simple step-by-step details is designed to help home owners make some progress with their plan to liven up their home with the perfect landscaping.

learn-more-button

Avis aux vétérinaires: Vacance de zones de prophylaxie

onssaDans le cadre de l’exécution de la campagne de vaccination contre la clavelée ovine au titre de l’année 2013, il est porté à la connaissance des vétérinaires sanitaires mandatés (non attributaires des zones de prophylaxie au titre de l’année 2013) désirant bénéficier d’une zone de prophylaxie, que cinq (5) zones de prophylaxie sont vacantes. Il s’agit de :

•  AZI13 , située au niveau de la province d’Azilal ;

•  ALHZ6 , située au niveau de la province d’Al Haouz ;

•  Taza7 , située au niveau de la province de Taza ;

•  TAZA11 , située au niveau de la province de Taza ;

•  NAD7 , située au niveau de la province de Nador.

A cet effet, les vétérinaires sanitaires mandatés, non attributaires des zones de prophylaxie au titre de l’année 2013 et intéressés par les zones sus mentionnées, sont tenus de contacter les chefs des services vétérinaires provinciaux concernés pour le dépôt de leurs demandes au plus tard le 30/08/2013 . L’octroi desdites zones se fera conformément aux procédures de gestion de la prophylaxie contractuelle en vigueur.

PUBLI-INFORMATION

 

Le Kiosque: Samir et Afriquia se livrent à une guerre sans merci

A la une ce matin: Samir et Afriquia se livrent à une guerre sans merci, Mezouar propose à Benkirane la création de quatre pôles pour la formation de la nouvelle majorité gouvernementale…
Al Massae:
– Secteur de distribution des hydrocarbures: Samir et Afriquia se livrent à une guerre sans merci. Selon des sources bien informées, le Groupement des pétroliers du Maroc (GPM) est soumis à des pressions de la part de responsables d’Afriquia, tandis que d’autres compagnies relevant du GPM se trouvent dans une situation critique face à ce conflit, opposant les deux géants, et qui ne les concerne guère.
– Le ministère de l’Enseignement supérieur économise 5 millions de dirhams au titre du budget 2012. Depuis le début son mandat à la tête de ce département, Lahcen Daoudi a pris des mesures pratiques et audacieuses (redressement de services centraux et extérieurs, dynamisation du rôle de l’inspection générale etc) qui ont permis d’économiser 500 millions de centimes au titre du budget 2012.
– Les boulangers-pâtissiers appellent le gouvernement à mettre en œuvre le contrat-programme signé avec le gouvernement précédent. La Fédération nationale de la boulangerie et pâtisserie du Maroc (FNBPM) tient des réunions marathons pour adopter une position définitive si le gouvernement ne prend pas des mesures pour la mise en œuvre du contrat-programme signé en octobre 2011 entre le gouvernement d’Abass El Fassi et la fédération.
– Blocage des négociations avec le RNI: Benkirane reporte les réunions de la majorité et du secrétariat général du PJD. Selon des sources proches du parti de la lampe, le dernier round des négociations avec le président du RNI n’a pas apporté d’éléments nouveaux à même de faire avancer les négociations vers la constitution de la nouvelle majorité gouvernementale.
Assabah: 
– Le spectre d’un gouvernement minoritaire plane sur la coalition gouvernementale (PJD, PPS et MP). Selon des sources proches du chef du gouvernement, la réunion des dirigeants de la coalition gouvernementale, prévue au début de la semaine prochaine, tranchera sur l’entrée du RNI au gouvernement. Cette rencontre devrait soit aboutir au consensus auquel aspire Benkirane ou bien au blocage des consultations en vue du renouvellement de la majorité gouvernementale.
Akhbar Al Yaoum Al Maghribia:
– Consultations politiques: Mezouar propose à Benkirane la création de quatre pôles pour la formation de la nouvelle majorité gouvernementale. Lors de sa rencontre samedi dernier avec le chef de gouvernement, le président du RNI, Salaheddine Mezouar a proposé la création d’un pôle financier et économique, un pôle de gestion et de gouvernance, un pôle social et un pôle transversal regroupant des ministères dont les compétences s’enchevêtrent avec d’autres secteurs.
Al Ahdath Al Maghribia:
– Chabat déclare la guerre à Benkirane. Selon une source proche du comité exécutif du parti de l’Istiqlal, le secrétaire général du parti de la balance mobilise ses alliés pour créer un front d’opposition contre le gouvernement. Dans ce cadre, la direction PI a tenu plusieurs rencontres avec les groupes parlementaires du parti et a entrepris des contacts avec les forces politiques représentées au parlement afin de resserrer les rangs de l’opposition.
– Le PAM tire à boulets rouges sur Benkirane. Le président du groupe parlementaire du PAM, Abdellatif Ouahbi souligne que Benkirane est entré en conflit avec toutes les parties, y compris ses alliés de la majorité. Pour sa part, la députée du PAM, Khadija Rouissi estime que si Benkirane est incapable d’exercer sa mission, il doit se retirer.
Al Khabar:
– Report du concours d’accès aux centres régionaux des métiers de l’éducation et de la formation. Le ministre de l’Education nationale, Mohamed El Ouafa a tenu, dimanche, une réunion de concertation avec les responsables du Conseil supérieur de l’enseignement, sanctionnée par l’adoption d’une série de mesures, notamment le report du concours d’accès aux centres régionaux des métiers de l’éducation et de la formation et l’accélération des négociations avec le ministère des Finances pour fixer le budget relatif à l’organisation dudit concours.
– Politique: Le PJD s’en prend à l’USFP et l’Istiqlal. Lors du 9ème rencontre de la jeunesse du PJD tenue dimanche dernier à Casablanca, le président du groupe parlementaire du PJD Abdellah Bouanou a accusé l’USFP de faire revenir le Maroc à la conjoncture de 2003. Pour sa part, le ministre chargé des Relations avec le parlement, Habib Choubani a estimé que le SG du PI, Hamid Chabat cherche à entraver le processus démocratique en cours. – Rentrée politique: le Centre maghrébin pour les études sur la sécurité et l’analyse des politiques attire l’attention sur les grandes problématiques. Dans une déclaration au journal, le président du centre, Abderrahim Manar Slimi a attiré l’attention sur les grandes problématiques liées à la crise politique, la tension sociale, la montée au créneau des syndicats, les menaces de l’opposition et la formation d’une nouvelle majorité gouvernementale.
Annahar Al Maghribia:
– Transport touristique: les professionnels montent au créneau. Quelque 1.450 véhicules du transport touristique, en provenance de toutes les villes du Maroc, organisent jeudi une marche vers le ministère de l’Equipement et du Transport, en guise de protestation contre une circulaire du ministère qui les met à la merci des agences de voyage.
Le Soir Echos:  
– Khalid Boukarii: “Le Maroc passe par une crise politique aigüe”. Dans un entretien avec le journal, Khalid Boukarii, Secrétaire national de la jeunesse du PJD, souligne que “le Maroc passe par une crise politique aigüe. Cette crise est due à un allié politique dans le gouvernement qui a préféré rompre la coalition avec le PJD. Tout a été fait pour analyser une expérience politique à son apogée. Mais, on remarque qu’il y a plusieurs parties qui veulent affaiblir cette expérience et également mettre un terme au rêve des Marocains, celui du progrès”.
L’Economiste:  
– Eau: la crise que le Maroc n’a pas vue. C’est déjà 2025. A cette date, si rien n’est fait, “le Maroc risque une grave pénurie d’eau”, alertent les experts. Cette mise en garde, qui remonte à quelques mois, provient de l’expert marocain, Dr. Moulay Driss Hasnaoui. Un risque réel, puisque l’ONU classe le Royaume dans la liste des ” pays menacés de pénurie grave d’eau en 2025″.
– Le Conseil constitutionnel désavoue le gouvernement. La dernière décision du Conseil constitutionnel a mis fin au débat autour du règlement intérieur de la Chambre des représentants. Les dispositions de ce texte, régissant le fonctionnement de la première Chambre et ses relations avec le gouvernement et les autres instances constitutionnelles, avaient attisé la tension entre les groupes de la majorité et l’opposition, au point que ces derniers avaient saisi le Conseil constitutionnel pour invalider certains articles. Dans sa décision, le Conseil a jugé inconstitutionnels 38 articles sur les 251 que compte le règlement intérieur. Une grande partie de ces dispositions porte sur les relations avec le gouvernement.
MAP