Programme d’atténuation du déficit pluviométrique: La Région de Rabat-Salé- Kénitra  lance l’opération de distribution des aliments composés subventionnés par l’Etat au profit des éleveurs de bovins

Dans le cadre de la mise en œuvre du programme d’atténuation de l’impact du déficit pluviométrique, mis en place en application des Hautes Directives Royales, pour accompagner le monde agricole dans une année caractérisée par un retard de précipitations, Mr El Mahdi Arrifi, Directeur Régional de l’Agriculture au niveau de Rabat-Salé-Kénitra s’est réuni, en présence du Directeur Général de l’Office National Interprofessionnel des Céréales et des Légumineuses, avec les responsables de la Direction des Systèmes d’information, de la Direction Régionale de l’Agriculture, l’Office Régional de Mise en Valeur Agricole du Gharb, les Etablissements Publics sous tutelle du Département de l’Agriculture au niveau régional (Office National de Sécurité Sanitaire des Produits Alimentaires, Office National du Conseil Agricole, ONICL), pour discuter et coordonner l’opération de distribution d’aliments composés subventionnés, ses modalités d’exécution et son suivi, ainsi que les moyens humains et matériels à mettre en œuvre pour sa réussite.

Au niveau de la Région de Rabat-Salé-Kénitra, qui compte un effectif global d’environ 700 000 têtes bovines, cette opération d’une durée de cinq mois, sera lancée en plusieurs étapes, en fonction de l’évolution des besoins.  La 1ère tranche de l’opération portera sur une quantité globale de 409 300 Qx.

A souligner que l’’opération concernera les éleveurs de bovins dont le cheptel est enregistré sur la base de données du SNIT de l’ONSSA.

L’encadrement, la réception et le traitement des demandes émanant des éleveurs et des organisations professionnelles de la Région, seront assurés par 13 structures d’accueil de proximité, mises en place au niveau des différentes structures déconcentrées de l’Office Régional de Mise en Valeur Agricole du Gharb, des Directions Provinciales de l’Agriculture de Rabat-Salé, Sidi Kacem et Khemisset, de l’ONCA et de l’ONSSA.

L’aliment composé subventionné mis sur le marché, remplissant  toutes les conditions sanitaires et de qualité, vise à maintenir les bonnes performances du cheptel bovin. Il sera mis à disposition des éleveurs éligibles aux chefs-lieux des communes bénéficiaires à un prix fixe subventionné de 220 dirhams le quintal. Chaque éleveur éligible aura droit à un maximum de 1,50 quintal par tête de bovin identifié par le SNIT.

Par ailleurs, des séances de sensibilisation et des rencontres communicatives sont prévues, pour accompagner l’exécution de l’opération et ce en coordination avec l’ONCA, l’ONSSA, la Chambre Régionale de l’Agriculture, les organisations professionnelles agricoles œuvrant dans la Région. Egalement, un plan de communication externe cohérent utilisant des supports de communication audiovisuels pertinents et adaptés au programme, sera élaboré en concertation avec tous les intervenants au niveau régional (Administrations et Etablissements Publiques).

COMMUNIQUE DE PRESSE

COP22: M. Akhannouch: Le Maroc présentera “l’oasis durable”, une nouvelle proposition qui consiste à préserver cet espace

Rabat – Le Maroc présentera, lors de la 22ème Conférence des Parties à la Convention-cadre des Nations unies sur les changements climatiques (COP22), une nouvelle proposition “l’oasis durable” qui consiste à préserver cet espace pour l’avenir, a annoncé, jeudi à Rabat, le ministre de l’Agriculture et de la pêche maritime, Aziz Akhannouch, en marge du premier Forum Mondial des Alliances et Coalitions pour le climat.

L’initiative d’adaptation pour l’Afrique (AAA) et la proposition de l’oasis durable sont les fers de lance du Maroc lors de la COP 22.

Mise sur le marché d’aliments composés subventionnés pour bovins dans le cadre du programme de sauvegarde du cheptel face au déficit pluviométrique

  • Vente de l’aliment composé subventionné pour bovin au prix de 220 dh/quintal
  • Une opération qui vise le maintien des performances de production de l’élevage bovin

ministère de l'Agriculture et de la Pêche maritimeDans le cadre de la mise en œuvre du programme de lutte contre les effets du déficit pluviométrique, mis en place en application des Hautes Directives Royales, pour accompagner le monde agricole dans une année caractérisée par un retard de précipitations, le Gouvernement procède au lancement de la commercialisation des aliments composés subventionnés au profit des éleveurs bovins.

Ce programme qui portera sur une quantité globale prévisionnelle de 4,5 millions de quintaux, devra s’étaler sur une période de 5 mois et sera lancé en plusieurs tranches, en fonction de l’évolution des besoins. La première tranche portant sur une quantité globale de plus de 2 millions de quintaux, a déjà été lancée.

Ce programme est destiné aux éleveurs dont le cheptel est enregistré sur la base de données du Système National d’Identification et de Traçabilité (SNIT) de l’Office National de Sécurité Sanitaire des Aliments (ONSSA). Le programme de distribution se distingue cette année par l’introduction d’une gestion largement informatisée, à laquelle participent plusieurs intervenants y compris les éleveurs ou leurs représentants, les titulaires et les services régionaux et centraux du département de l’Agriculture.

L’aliment composé subventionné vise à maintenir les bonnes performances du cheptel bovin. Il sera mis à la disposition des éleveurs éligibles aux chefs-lieux des communes bénéficiaires et à un prix fixe subventionné de 220 dirhams le quintal. Chaque éleveur éligible aura droit à un maximum de 1,50 quintal par tête de bovin identifié par le SNIT.

Le Ministère de l’Agriculture et de la pêche Maritime veillera au déroulement de cette opération dans de bonnes conditions, grâce à la mobilisation de ses structures centrales et régionales en collaboration avec tous les acteurs concernés.

Casablanca-Settat: Destruction de 8,188 tonnes de produits impropres à la consommation au terme de la première dizaine du mois de Ramadan (ONSSA)

Destruction de 8,188 tonnes de produits impropres à la consommation au terme de la première dizaine du mois de RamadanCasablanca – Un total de 8,188 tonnes de produits alimentaires impropres à la consommation ont été détruites lors des opérations de contrôle effectuées par la direction régionale de l’Office nationale de la sécurité sanitaire des produits alimentaires de Casablanca-Settat (ONSSA) durant de la première dizaine du mois de Ramadan.

Ces produits alimentaires comprenaient notamment les viandes rouges (4659,97 kg) et les produits de la pêche (1586,4 kg).

L’ Association Marocaine des Importateurs du Matériel Agricole (AMIMA), fait son bilan d’après SIAM 2016

AMIMA

L’essoufflement du marché du matériel agricole, commencé en 2010, persiste.

Après une année correcte en 2013 le marché a baissé respectivement de 30% et de 2% en 2014 et 2015, malgré l’excellente récolte. Il a enregistré une baisse moyenne de près de 20% sur les 5 dernières années (3560 tracteurs/an).

La situation en 2016 devient donc dramatique puisqu’après le SIAM, les ventes comparées période à période enregistrent une baisse d’environ 40%.

Si cette tendance venait à se confirmer, le marché n’atteindra pas les 2000 tracteurs (toutes marques confondues) et connaîtra donc sa pire année depuis l’avènement du plan Maroc Vert (PMV).

Les professionnels du secteur demandent la mobilisation de toutes les parties concernées, en particulier le ministère de l’agriculture et le Crédit Agricole du Maroc et se mettent à leur disposition, pour mettre en place toutes les dispositions susceptibles de redynamiser ce secteur en vue du succès du Plan Maroc Vert et des objectifs de mécanisation qu’il s’est fixés.

ventes des tracteurs au maroc chiffre clés

Signature d’un mémorandum d’entente entre le Maroc et l’Espagne portant sur la recherche sur la résilience des écosystèmes forestiers face aux changements climatiques

Signature d’un mémorandum d’entente entre le Maroc et l’Espagne portant sur la recherche sur la résilience des écosystèmes forestiers face aux changements climatiquesRabat – Un mémorandum d’entente a été signé, mercredi à Rabat, entre le Haut commissaire aux Eaux et forêts et à la lutte contre la désertification Abdeladim Lhafi et la secrétaire d’État espagnole à la Recherche scientifique et à l’innovation Carmen Vela Olmo, portant sur un pré-programme de recherche sur la résilience des écosystèmes forestiers des deux pays méditerranéens face aux changements globaux.

Ce pré-programme vise à créer un réseau de partage élargi entre le Maroc et l’Espagne, a expliqué M. Lhafi dans une déclaration à la MAP.

Reprise à partir d’octobre 2016 des exportations d’agrumes marocains vers les Etats-Unis d’Amérique

Rabat- Les exportations d’agrumes marocains vers les États Unis d’Amérique, suspendues depuis février 2016 pour présence de quelques larves de la mouche cératite dans un lot de clémentine exporté vers ce pays, devraient reprendre à partir d’octobre 2016, a annoncé vendredi l’Office National de Sécurité Sanitaire des Produits Alimentaires (ONSSA) dans un communiqué.

Les exportations d’agrumes marocaines vers ce pays ont enregistré durant les campagnes 2013-2014 et 2014-2015 un tonnage moyen de 44.000 tonnes, soit 9 pc des exportations totales.

Mardi premier jour du mois sacré de Ramadan au Maroc (Ministère des Habous et des Affaires islamiques)

ramadanRabat – Le mois sacré du Ramadan débutera mardi au Maroc, a annoncé dimanche soir le ministère des Habous et des Affaires islamiques.

Un communiqué du ministère précise que les Nadirs et les délégués des Affaires islamiques à travers le Royaume ainsi que les Unités des Forces Armées Royales associées à l’observation, ont confirmé dimanche 29 Chaâbane 1437 de l’Hégire correspondant au 5 juin 2016 après la prière d’Al Maghrib, la non observation du croissant lunaire annonçant le mois sacré du Ramadan.

Le mois de Chaâbane aura ainsi épuisé ses 30 jours et le 1er du mois sacré du Ramadan 1437 de l’Hégire correspondra au mardi 7 juin 2016, ajoute le communiqué.

Puisse Dieu, en ce mois béni, combler de Ses faveurs SM le Roi Mohammed VI, Amir Al Mouminine, que Dieu L’assiste, pour SAR le Prince Héritier Moulay El Hassan et l’ensemble des membres de l’Illustre Famille Royale dans les bienfaits et le bien-être, et pour le peuple marocain et l’ensemble de la Oumma islamique dans le progrès, la prospérité, la sécurité et la quiétude.

Temps chaud de mardi à jeudi dans plusieurs régions du Maroc

Temps chaud de mardi à jeudi dans plusieurs régions du MarocLes températures connaitront une hausse sensible de mardi à jeudi, suite à l’établissement d’un flux de sud-est sur le Royaume, sur les plaines de Tadla, le Souss, le Haouz, Rehamna, tensift, l’intérieur du souss, les plateaux de phosphates et d’oulmès, le saiss, l’oriental, l’intérieur du Gharb et du Loukkos, le sud et le sud-est, selon la direction de la météorologie nationale.

Les températures évolueront entre 38 et 42 C à Settat, Khouribga, Fquih Ben Saleh, Ben Slimane, Benimellal, Azilal, Khénifra, Kelaa Sraghna, Rehamna, Marrakech, Ouezzane, Chefchaouen, Fès, Meknès, Moulay Yacoub, Taounate, Sidi Kacem, Sidi Slimane, Kénitra, Khemisset, Taroudante, Tata, Zagora, Errachidia, Assa-Zag, Essmara, Oued-Eddahab et Aousserd, précise la DMN dans son bulletin. Les températures varieront entre 35 et 38 C à Oujda, Taourirte, Jerrada, Figuig, Boulemane, Guercif, Taza, Sefrou, ElHajeb, Berrchid, Sidi Bennour et Youssoufia, souligne le bulletin.