Entretiens maroco-français sur le renforcement de la coopération dans le domaine de la pêche maritime

Akannouch-secretaire-d-etat-francais-charge-des-transportsRabat  – Les moyens de renforcer la coopération maroco-française dans le domaine de la pêche maritime ont été au centre d’une entrevue, mercredi à Rabat, entre le ministre de l’Agriculture et de la Pêche maritime, Aziz Akhannouch, et le secrétaire d’Etat français en charge des Transports, de la Mer et de la Pêche, Alain Vidalies.

Les deux responsables ont évoqué les moyens à même de donner un nouvel élan à la coopération en matière de recherche scientifique, d’aquaculture, de formation et de commerce bilatéral.

ONP: Hausse de 17 pc des produits commercialisés de la pêche côtière et artisanale à fin février 2016

Hausse de 17 pc des produits commercialisés de la pêche côtière et artisanale à fin février 2016Rabat – Les produits commercialisés de la pêche côtière et artisanale ont atteint 208.480 tonnes à fin février 2016, un tonnage estimé à plus de 1,10 milliard de dirhams (MMDH), s’inscrivant ainsi en hausse de 17 pc en valeur et de 50 pc en termes de poids par rapport à fin février 2015, selon l’Office national des pêches (ONP).

La commercialisation des poissons pélagiques a porté sur 180.205 tonnes, soit plus de 421,37 millions de dirhams (MDH) à fin février 2016.

Hausse de 9 pc des débarquements de la pêche côtière et artisanale à fin 2015 (ONP)

Rabat – Les débarquements des produits de la pêche côtière et artisanale se sont élevés à plus de 6,58 milliards de dirhams (MMDH) à fin 2015, soit 1.288.948 tonnes, enregistrant ainsi une hausse de 9 pc en termes de poids et une quasi-stabilité en valeur par rapport à la l’année 2014, selon l’Office national des pêches (ONP).

Les débarquements des poissons pélagiques ont atteint plus de 2,71 MMDH à fin 2015 contre plus de 2,60 MMDH une année auparavant.

Réunion à Bruxelles de la 2ème commission mixte relative au protocole de pêche Maroc/UE

La deuxième commission mixte relative au protocole de pêche conclu entre le Maroc et l’Union européenne (UE) s’est tenue du 14 au 16 octobre à Bruxelles, indique le ministère de l’Agriculture et de la Pêche Maritime.

Les travaux de la commission mixte, tenue conformément aux dispositions du protocole de pêche Maroc/UE, entré en vigueur en juillet 2014, ont porté sur la mise en œuvre des dispositions du protocole dans ses dimensions techniques et financières au titre de sa première année d’exécution, ajoute le ministère dans un communiqué parvenu, dimanche, à la MAP.

MAP

SM le Roi et le président sénégalais lancent le projet de construction d’un point de débarquement aménagé de pêche artisanale à Dakar

SM le Roi et le président sénégalais lancent le projet de construction d'un point de débarquement aménagé de pêche artisanale à DakarDakar – SM le Roi Mohammed VI, que Dieu L’assiste, et le président sénégalais, M. Macky Sall, ont donné le coup d’envoi des travaux de construction d’un point de débarquement aménagé de pêche artisanale dans le site de Soumbedioune à Dakar.

A leur arrivée sur le site, SM le Roi et le président Macky Sall ont été salués par le ministre sénégalais de la Pêche et de l’économie maritime, Oumar Gueye, le ministre de l’Agriculture et de la pêche maritime, Aziz Akhannouch, le gouverneur de Dakar, le Président-délégué de la Fondation Mohammed VI pour le développement durable, Mostafa Terrab et le Président Directeur Général du Groupe AttijariWafabank, Mohamed El Kettani, ainsi que par d’autres personnalités. Par la suite, des explications ont été présentées à SM le Roi et au chef de l’Etat sénégalais sur le projet qui s’inscrit dans le cadre de la coopération Sud-Sud et qui se veut un témoignage fort des liens d’amitié entre les deux pays. SM le Roi et le président Macky Sall ont ensuite assisté à une prestation musicale exécutée par le chanteur sénégalais Youssou Ndour intitulée “My africa” dédiée au Souverain et au chef de l’Etat sénégalais. L’enveloppe réservée à ce projet, financé par la Fondation Mohammed VI pour le développement durable, est estimée à 20 millions de Dirhams. Le projet comprend dix entités visant à améliorer la réception des poissons ainsi que le quotidien des artisans pécheurs. Il s’agit entre autres d’une halle aux poissons, d’une chambre froide et d’une fabrique de glace, des espaces socio-collectifs et des bureaux administratifs, d’un espace de transformation du poisson, d’un marché de vente au détail, des ateliers mécaniques et des pontons pour débarquement du poisson. Le ministère sénégalais de la Pêche et des affaires maritimes assurera la gestion, l’affectation des aménagements du projet aux pêcheurs bénéficiaires et l’entretien des composantes du projet dès sa réception. La réalisation de ce point de débarquement aménagé a pour objectifs la création d’un pôle de développement socio-économique, la génération d’emplois et l’amélioration des conditions de travail des pêcheurs locaux, tout en leur offrant un cadre structuré pour une activité artisanale déjà présente sur le site avec un important potentiel de développement à venir. Le site, qui se situe dans la baie de Soumebédioune dans le quartier de Médina, abrite 306 pirogues et environ 1500 marins. Le lancement des travaux pour la réalisation de ce projet intervient dans le cadre de la visite de travail et d’amitié, entamée mercredi dernier par SM le Roi au Sénégal, première étape d’une tournée africaine qui conduira également le Souverain en Guinée-Bissau, en Côte d’Ivoire et au Gabon. Un accueil des plus chaleureux a été réservé à SM le Roi à cette occasion par les habitants de Dakar et les membres de la communauté marocaine établis au Sénégal qui scandaient des vivats à l’adresse du Souverain ainsi que des chants et slogans exprimant leurs sentiments de joie et d’enthousiasme à l’égard de l’illustre hôte du Sénégal.

MAP

Nouveau protocole de pêche Maroc-UE: Madrid se réjouit du retour de la flotte espagnole dans les eaux marocaines

Madrid- Le gouvernement espagnol a exprimé sa “grande satisfaction” pour le retour des pêcheurs espagnols dans les eaux marocaines après une absence de près de trois ans, suite au renouvellement de l’accord entre le Maroc et l’Union européenne.

Lors d’une conférence de presse tenue à l’occasion de la remise vendredi à Algésiras des licences aux bateaux de pêche dans la province de Cadix (sud de l’Espagne), le secrétaire général de la pêche au ministère espagnol de l’Agriculture, de l’Alimentation et de l’Environnement, Andrés Hermida, a fait part de sa ” grande satisfaction” pour le retour de la flotte ibérique dans les eaux marocaines.

MAP

M.Akhannouch: La COMHAFAT devrait proposer des programmes de coopération privilégiant l’exploitation durable des ressources halieutiques en Afrique

session_ordinaire_de_la_conference_des_ministres_de_la_COMHAFAT_-M11Rabat – La coopération Halieutique entre les Etats africains riverains de l’océan Atlantique (COMHAFAT) devrait proposer, dans une dynamique innovante, des programmes de coopération qui privilégient une approche régionale d’exploitation durable des ressources halieutiques dans la région, a affirmé, lundi à Rabat, le ministre de l’Agriculture et de la pêche maritime, Aziz Akhannouch.

Intervenant lors de la 9ème session ordinaire de la COMHAFAT, le ministre a assuré que le secteur de la pêche dans la région devrait servir de levier de développement avec un effet d’entrainement sur l’ensemble des économies nationales,tout en contribuant à la sécurité alimentaire en Afrique.

MAP

Accord de pêche Maroc-UE: Le Maroc continue à affirmer sa disposition à tenir, dans les plus brefs délais, les travaux de la commission mixte

ministere de l'agriculture et de la peche maritime
Rabat – Le Maroc continue à affirmer sa disposition à tenir, dans les plus brefs délais, les travaux de la commission mixte Maroc-Union européenne, dont la date a été fixée, à la demande de la partie européenne, au 10 septembre 2014, et ce dans le cadre de l’accord de Pêche qui se trouve actuellement dans sa dernière phase d’adoption, assure lundi le ministère de l’agriculture et de la pêche maritime.

MAP