Constitution d’un système de pompage photovoltaïque

Les systèmes de pompage solaire photovoltaïque utilisent la conversion du rayonnement solaire en électricité pour alimenter une pompe dans un forage ou un puits.
La seule différence entre un système de pompage solaire et un système de pompage classique est l’utilisation de panneaux photovoltaïques [14], d’une convertisseur [15] et d’une pompe adéquate [2] (voir fig1).
Les pompes utilisées peuvent être immergées, centrifuges ou volumétriques selon les conditions d’utilisation :

Constitution d'un système de pompage photovoltaïque

Principe de fonctionnement

Les panneaux solaires convertissent l’énergie solaire en énergie électrique. L’électricité produite est un courant continu d’une intensité de quelques ampères, sous une tension de 12 à 18V, fournissant une puissance selon les modèles de 60 à 90 Wc.

Cette énergie peut être accumulée dans des batteries (accumulateurs) pour permettre un fonctionnement continu, ou transmise directement à l’appareil électrique.

Le convertisseur permet l’alimentation en courant alternatif 220V de la pompe à partir du courant continu fourni par les panneaux solaires. Le débit de la pompe variera en fonction de l’ensoleillement avec un débit maximum au milieu de la journée.

Le rendement des panneaux solaires est fonction de l’ensoleillement et de l’angle d’exposition d’une part et de la température des cellules d’autre part. Ces 2 paramètres dépendent de la latitude et des caractéristiques climatologiques et géographiques de la zone d’implantation. Une étude est obligatoire pour chaque cas afin de connaître la surface de panneaux nécessaire à la pompe.

Bonsai Tree: Nature In Tiny Bundles

Create Bonsai Art And Learn The Secret Techniques That Will Keep Them Alive An Healthy For Year To Come.

Did you ever want to create your very own bonsai tree?

Do you love the magic and beauty of these miniature bundles of nature?

Are you a secret art lover and would love to have a unique piece sitting right on your desk?

If you answered “yes” to any of the questions above, then this may very well be the most exciting message you’ve read all day. Here’s why…

You’re about to discover a proven system for creating bonsai trees from scratch. This system works whether you are an avid gardener or have zero experience working with any kind of plant.

Here’s the thing: you don’t have to be an art master to create your own bonsai trees.

People who started this art were regular folks like you and me – it just so happened that they were able to work on trees that have been able to work on naturally dwarfed trees they found on the forest floor.

When you know how to water plants and clip away leaves and twigs, you can learn how to create exquisite bonsai trees from the comfort of home.

What most people don’t realize is that creating bonsai trees is extremely easy to do. I know, because…

Click Here

L’histoire des agrumes…

agrumesQui est venu en premier ? La graine ou le fruit ?

Difficile de répondre à cette question, mais ce que l’on sait avec certitude en revanche c’est que les premières traces d’agrumes remontent à plus de 4000 ans. À l’époque, pas de smoothie à l’orange ou de glace à la clémentine bien sûr, mais des cédrats, des kumquats et des pomelos dans lesquels les chinois et les indiens mordaient à pleines dents !
Les climats de type méditerranéen et subtropical vont permettre à ces variétés de se développer et les échanges marchands et différentes conquêtes des hommes vont faire le reste. C’est ainsi que le citronnier et l’oranger arrivent en Sicile entre le XIème et le XIIème siècle d’où ils seront diffusés dans toute l’Europe. Un peu plus tard au XVIème siècle, les navigateurs portugais rapportent l’orange douce de Chine : sur le vieux continent, le succès est tel que le fruit évince bientôt l’orange amère.

Et les petits agrumes dans tout ça ?

La mandarine que nous consommons est le fruit d’une lignée qui remonte à plusieurs millénaires ! Cultivée en Chine, elle est connue sous le nom de fruit des mandarins (d’où son nom actuel !). Quant à la clémentine, son arbre généalogique – fruitier, forcément ! – est on ne peut plus simple puisqu’elle est le fruit d’un croisement entre l’orange et la mandarine réalisé par… un certain Père Clément.

Pourquoi pleure-t-on quand on coupe les oignons ?

les oignons

Les cellules qui constituent l’oignon renferment des composés soufrés et une substance, plus précisément une enzyme que l’on nomme allinase. Cette enzyme se libère lorsque l’oignon est coupé et forme une substance lacrymogène qui fait pleurer. En rentrant en contact avec les yeux, le liquide qui baigne dans les cornées et qui est responsable de la protection des yeux alerte le cerveau de la présence d’un composé acide. Les larmes sont alors produites pour rincer les yeux et éliminer le corps étranger. Pensez alors à placer l’oignon sous une couverture plastique ou un sachet qui va stopper les enzymes libérées dans l’air.

La tomate est un fruit

tomatesLa tomate est un élément principal de la gastronomie de nombreux pays. C’est l’aliment le plus consommé dans le monde ! Et contrairement à l’idée reçue, la tomate n’est pas un légume mais un fruit. Elle est considérée comme un légume car elle est utilisée dans des plats salés et parce que c’est une plante potagère. Mais la tomate est un fruit car en botanique, un fruit est la partie de la plante qui contient des graines, résultat de la transformation d’une fleur. Cas des tomates !

Saviez-vous….Le miel ne périme jamais

MIEL

 

Le miel et a une composition organique complexe et contient Plusieurs facteurs antibiotiques naturels, regroupés sous le nom générique d’inhibine, qui sont en fait de puissants bactériostatiques, c’est-à-dire qu’ils empêchent le développement des bactéries. De ce fait, c’est le seul aliment qui se conserve indéfiniment et ne périme jamais. Après plusieurs années de conservation, il suffit de le réchauffer pour lui redonner son aspect liquide car le miel devient cristallisé après une longue période. On raconte même que le miel trouvé dans les pyramides égyptiennes depuis plus de 2000 ans n’a pas encore dépassé sa date de validité !