SIAM 2014 : Une édition très réussie avec un nombre de visiteurs d'environ 850.000

JAOUAD-CHAMIMeknès – Le Commissaire du Salon International de l’agriculture du Maroc (SIAM), Jouad Chami, a qualifié, samedi à Meknès, de “très réussie” la 9è édition du Salon qui a connu une grande affluence des visiteurs dont le nombre devrait atteindre environ 850.000.

“Cette édition a été très réussie sur tous les plans. Le nombre de visiteurs devrait atteindre environ 850.000 à la clôture du Salon”, a souligné M. Chami lors d’un point de presse peu avant la fermeture des portes du Salon organisé du 24 avril au 03 mai sur le thème “les produits du terroir”.

L’objectif d’un million de visiteurs n’a pas pu être atteint en raison de la réservation des 5 premiers jours aux professionnels qui ont pu conclure plusieurs transactions, a expliqué M. Chami qui s’est félicité de la qualité des prestations fournies durant cette édition.

Le pôle des produits du terroir a été le plus fréquenté par les visiteurs venus en nombre à la découverte de produits qui font partie de l’identité marocaine et qui font la singularité du Maroc, a-t-il fait observer.

Le Commissaire du Salon a, par ailleurs, indiqué que grâce aux Hautes Orientations Royales et aux efforts inlassables déployés d’édition en édition par le ministère de l’agriculture et de la pêche maritime, le SIAM est devenu au fil des ans l’un des plus grands salons de l’agriculture au niveau mondial.

Le Salon s’est aussi érigé en plate-forme pour la conclusion d’accords et de partenariats, a souligné M. Chami qui s’est dit “satisfait” du climat d’organisation durant cette édition qui n’a connu, selon lui, “aucun incident”.

“On ne peut qu’être satisfait d’avoir reçu et géré dans l’ordre et la sécurité un nombre de visiteurs d’environ 850.000”, s’est-il réjoui.

Soucieux de mieux servir l’agriculture marocaine, le SIAM de Meknès n’a eu cesse de se renouveler depuis sa création en avril 2006, s’enrichissant de nouveaux pôles et élargissant son espace d’exposition.

Cette 9e édition s’est tenue sur 10 jours au lieu de 5, afin de permettre à plus de visiteurs d’y accéder tout en améliorant la fluidité dans les différents pôles du Salon.

L’élargissement record de la superficie totale d’exposition, qui est passée de 100.000 m2 à 172.000 m2, a donné un nouveau look à ce salon.

Le pôle produits et terroirs a connu également une importante refonte avec la naissance de deux espaces, à savoir un espace Produits du terroir et un espace Premium Terroir .

L’espace Produits du terroir a accueilli plus de 250 coopératives marocaines et bénéficié d’une mise en avant exceptionnelle grâce à une organisation ingénieuse de la circulation comprenant plusieurs promenades.

Pour sa part, l’espace Premium Terroir compte 50 stands qui ont mis en avant toute l’innovation et les caractéristiques régionales de produits du terroir marocains marketés haut de gamme et destinés à une clientèle nationale et internationale du luxe. Le SIAM 2014 s’est aussi doté d’un système informatique de collecte de données pour les procédures d’accès, afin d’assurer une sécurité et une fluidité optimales lors de la durée du Salon.

Placée sous le Haut patronage de SM le Roi Mohammed VI, la 9ème édition du Salon, dont l’Union européenne (UE) est l’invité d’honneur, a été axée sur neuf pôles outre des expositions, conférences et des rencontres B to B, ainsi qu’un concours de pas moins de 2.500 animaux issus de rigoureuses sélections pour le trophée SIAM 2014.

MAP

SIAM 2014: Le Grand prix de la presse agricole et rurale remporté par Hassan Tabbai de la SNRT et Mohamed Saadouni de l'hebdomadaire Al Ayyam

Le Grand prix de la presse agricole et rurale remporté par Hassan Tabbai de la SNRT et Mohamed Saadouni de l'hebdomadaire Al AyyamMeknès – La première édition du Grand prix de la presse agricole et rurale a été remportée par Hassan Tabbai de la Société Nationale de Radiodiffusion et de Télévision (SNRT) et Mohamed Saadouni de l’hebdomadaire Al Ayyam, et ce en marge de la 9è édition du Salon international de l’agriculture du Maroc qui vient de fermer ses portes ce samedi à Meknès.

Dans la catégorie presse audiovisuelle, Hassan Tabbai a remporté le grand prix pour son reportage sur “la valorisation du cactus dans la région des Rhamna”, alors que pour la presse écrite et électronique, Hassan Saadouni a décroché le grand prix pour son article “L’arganier et le Safran ouvre la voie de la révolution aux femmes du Sud”.

Initié par le département de l’agriculture, ce prix, qui récompense les efforts déployés par les hommes et femmes de la presse nationale pour approcher le secteur agricole, un secteur majeur pour l’économie nationale, a été décerné lors d’une cérémonie présidée par le ministre de l’agriculture et de la pêche maritime, Aziz Akhannouch, et le ministre de la communication, porte-parole du gouvernement, Mohamed El Khalfi.

Le deuxième prix dans les catégories “Presse écrite et électronique” et “Presse audiovisuelle” est revenu respectivement à Malika El Alami du journal l’Economiste pour son article “Fruits et légumes du Souss: pourquoi le Souss perd ses arguments” et Miloud Lakhdar de Radio FM pour son émission sur “les maladies courantes chez les vaches laitières”.

Quelque 26 journalistes, dont 18 de la presse écrite et électronique et 8 de la presse audiovisuelle, étaient en lice pour remporter le grand prix de la presse agricole et rurale. Ils ont tous reçu un certificat de mérite ainsi qu’un présent les encourageant à persévérer et à déployer davantage d’efforts pour jouer leur rôle de vecteur et de diffuseur d’informations.

Ouvrant cette cérémonie, M. Akhannouch a mis en exergue le rôle essentiel joué par les médias marocains dans l’accompagnement du secteur agricole.

“Les médias marocains ont été là pour communiquer sur les dynamiques enclenchées, promouvoir le secteur, critiquer certainement… Ils ont été présents et ont joué un rôle primordial en étant au plus près de l’agriculteur et du consommateur et en nous donnant un précieux feedback qui nous permet continuellement d’être responsifs à nos communautés”, a indiqué le ministre.

“Si un secteur mérite un intérêt rapproché en priorité, c’est sans doute l’agriculture”, a souligné M. Akhannouch qui a émis l’espoir de voir se développer un journalisme spécialisé qui “puisse constituer un relais avisé et durable du secteur”.

De son côté, M. El Khalfi a mis en relief le rôle joué par les médias dans l’accompagnement de la dynamique enclenchée au Maroc. “Nous avons besoin d’une presse qui accompagne la dynamique des réformes enclenchée au Maroc sous l’impulsion de SM le Roi Mohammed VI”, a souligné le ministre.

“On ne peut concevoir cette dynamique de réformes sans une presse libre et responsable qui joue pleinement son rôle d’information, de critique, de suivi et d’accompagnement”, a soutenu M. El Khalfi, en louant l’initiative du département de l’agriculture de consacrer ce grand prix spécialisé.

Le Grand Prix National de la Presse Agricole et Rurale, qui cible les médias audiovisuels, écrits ou électroniques, a récompensé les meilleurs articles/reportages publiés pendant la période allant du 1er avril 2013 au 10 avril 2014.

MAP

SIAM 2014 : Une édition très réussie avec un nombre de visiteurs d'environ 850.000

JOUAD CHAMIMeknès – Le Commissaire du Salon International de l’agriculture du Maroc (SIAM), Jouad Chami, a qualifié, samedi à Meknès, de “très réussie” la 9è édition du Salon qui a connu une grande affluence des visiteurs dont le nombre devrait atteindre environ 850.000.

“Cette édition a été très réussie sur tous les plans. Le nombre de visiteurs devrait atteindre environ 850.000 à la clôture du Salon”, a souligné M. Chami lors d’un point de presse peu avant la fermeture des portes du Salon organisé du 24 avril au 03 mai sur le thème “les produits du terroir”.

L’objectif d’un million de visiteurs n’a pas pu être atteint en raison de la réservation des 5 premiers jours aux professionnels qui ont pu conclure plusieurs transactions, a expliqué M. Chami qui s’est félicité de la qualité des prestations fournies durant cette édition.

Le pôle des produits du terroir a été le plus fréquenté par les visiteurs venus en nombre à la découverte de produits qui font partie de l’identité marocaine et qui font la singularité du Maroc, a-t-il fait observer.

Le Commissaire du Salon a, par ailleurs, indiqué que grâce aux Hautes Orientations Royales et aux efforts inlassables déployés d’édition en édition par le ministère de l’agriculture et de la pêche maritime, le SIAM est devenu au fil des ans l’un des plus grands salons de l’agriculture au niveau mondial.

Le Salon s’est aussi érigé en plate-forme pour la conclusion d’accords et de partenariats, a souligné M. Chami qui s’est dit “satisfait” du climat d’organisation durant cette édition qui n’a connu, selon lui, “aucun incident”.

“On ne peut qu’être satisfait d’avoir reçu et géré dans l’ordre et la sécurité un nombre de visiteurs d’environ 850.000”, s’est-il réjoui.

Soucieux de mieux servir l’agriculture marocaine, le SIAM de Meknès n’a eu cesse de se renouveler depuis sa création en avril 2006, s’enrichissant de nouveaux pôles et élargissant son espace d’exposition.

Cette 9e édition s’est tenue sur 10 jours au lieu de 5, afin de permettre à plus de visiteurs d’y accéder tout en améliorant la fluidité dans les différents pôles du Salon.

L’élargissement record de la superficie totale d’exposition, qui est passée de 100.000 m2 à 172.000 m2, a donné un nouveau look à ce salon.

Le pôle produits et terroirs a connu également une importante refonte avec la naissance de deux espaces, à savoir un espace Produits du terroir et un espace Premium Terroir .

L’espace Produits du terroir a accueilli plus de 250 coopératives marocaines et bénéficié d’une mise en avant exceptionnelle grâce à une organisation ingénieuse de la circulation comprenant plusieurs promenades.

Pour sa part, l’espace Premium Terroir compte 50 stands qui ont mis en avant toute l’innovation et les caractéristiques régionales de produits du terroir marocains marketés haut de gamme et destinés à une clientèle nationale et internationale du luxe. Le SIAM 2014 s’est aussi doté d’un système informatique de collecte de données pour les procédures d’accès, afin d’assurer une sécurité et une fluidité optimales lors de la durée du Salon.

Placée sous le Haut patronage de SM le Roi Mohammed VI, la 9ème édition du Salon, dont l’Union européenne (UE) est l’invité d’honneur, a été axée sur neuf pôles outre des expositions, conférences et des rencontres B to B, ainsi qu’un concours de pas moins de 2.500 animaux issus de rigoureuses sélections pour le trophée SIAM 2014.

MAP

Pôle machinisme : la 9ème édition du SIAM s’annonce prometteuse avec une affluence accentuée des agriculteurs

Meknès -Le pôle machinisme, dédié aux tracteurs et aux instruments agricoles, a occupé une place de choix lors de la 9ème édition du Salon international de l’agriculture au Maroc (SIAM), qui s’annonce prometteuse avec une affluence accentuée des agriculteurs.

Durant les cinq premiers jours du Salon, réservés aux professionnels, les ventes de matériels agricoles ont enregistré un niveau modeste, alors que son ouverture au grand public laisse présager une hausse plus importante du chiffre d’affaires des sociétés présentes, qui offrent une gamme variée d’équipements, pour répondre au mieux aux besoins des fellahs.

“Nous espérons dépasser le volume de ventes réalisé durant la 8ème édition du SIAM (qui se tient à Meknès), avec le doublement de la durée du salon, passée de 5 à 10 jours, ainsi que l’élargissement de l’espace consacré au pôle machinisme, qui a permis de supporter l’afflux des visiteurs. Pour cela, nous pensons que les derniers jours seront décisifs”, a déclaré à la MAP, le secrétaire général de l’Association marocaine des importateurs du matériel agricole (AMIMA), Abdelouahad Bachir, soulignant que le Salon constitue une opportunité idoine pour l’acquisition des matériels agricoles à des prix promotionnels.

Le ministre de l’Agriculture et de la pêche maritime, Aziz Akhannouch, avait annoncé, lors des Assises de l’agriculture, une récolte céréalière estimée à 67,3 millions de quintaux pour cette campagne, ce qui laisse prévoir des ventes importantes de matériels agricoles, a-t-il estimé.

La gamme de tracteurs et de matériels d’accompagnement offerts aux agriculteurs a été élargie et adaptée à leurs besoins, afin d’augmenter le rendement de leurs cultures et d’améliorer la rentabilité de leurs exploitations agricoles, a fait savoir M. Bachir, relevant que presque la moitié du chiffre d’affaires annuel réalisé est engagé durant la période du SIAM.

“Le tracteur est le matériel agricole le plus vendu durant les jours passés, suivi par les matériels de récolte, dont les faucheuses, les faucheuses-lieuses et les ramasseuse-presses”, a-t-il annoncé.

Les ventes de tracteurs et de matériels agricoles ont atteint 4.269 en 2013 contre 3.417 en 2012, soit une hausse de 25 pc, a indiqué M. Bachir, notant que les chiffres d’affaires les plus importants de l’année sont réalisés durant les mois qui suivent le SIAM, notamment le mois de mai.

“Ces volumes de ventes demeurent insuffisants par rapport aux besoins du marché, étant donné que le taux de mécanisation des exploitations agricoles reste en deçà de celui des exploitations des pays voisins et des recommandations internationales”, a-t-il déploré.

M. Bachir, également responsable de la division commerciale à la Société marocaine de machines agricoles (groupe Auto-Hall), a assuré que son groupe, à travers sa présence au SIAM, vise plutôt à augmenter le volume de ventes que de réaliser une marge bénéficiaire unitaire importante, eu égard au pouvoir d’achat modeste des agriculteurs, notant que la gamme commercialisée durant cette édition s’est accrue par rapport à l’année précédente.

En fonction de leurs puissances, les prix des tracteurs agricoles oscillent entre 140.000 DH et 330.000 DH. Une subvention accordée par le ministère de l’Agriculture et de la pêche maritime de 30 pc, plafonnée à 72.000 DH (régime universel) est à déduire, a précisé le responsable, faisant savoir que les prix du matériel d’accompagnement varient entre 10.000 DH et 60.000 DH (hors subventions à déduire).

Concernant le financement, il a assuré qu’aujourd’hui les agriculteurs bénéficient d’une souplesse au niveau du traitement de leurs dossiers de crédit, puisque le Crédit agricole du Maroc, banque spécialisée dans le financement agricole, s’est engagé à financer tous les clients éligibles aux subventions, sur la base du dépôt de carte grise barrée du tracteur, alors qu’auparavant une garantie hypothécaire était aussi exigée.

Interrogé par la MAP, le directeur général de la société SOCOPIM, spécialisée dans le machinisme agricole, qui a reçu, mercredi soir, le prix de la meilleure participation au “pôle machinisme”, Zouhir Imad, a assuré que cette distinction a été attribuée à sa compagnie en prenant en compte plusieurs critères, dont la nature et la qualité des produits exposés, l’animation du stand et les techniques de marketing utilisées auprès des agriculteurs, relevant que la compétition était acharnée, en raison de la présence de sociétés multinationales de renom.

“Nous avons vendu durant 8 jours 150 tracteurs, ainsi que des matériels d’accompagnement”, s’est-il félicité, notant que plus de 30 pc du chiffre d’affaires de la société est réalisé durant la période du SIAM.

Le Maroc importe la totalité des tracteurs d’Europe, d’Asie et d’Amérique.

Plusieurs fournisseurs remarquent, quant à eux, un afflux particulier pour les faucheuses lieuses, en raison des subventions accordées par le ministère de l’Agriculture, estimant ainsi que cette édition du SIAM est la meilleure pour eux en termes de ventes de ce matériel.
MAP – Par : Sanae El Ouahabi

Le pôle élevage continue d’ensorceler les visiteurs du SIAM

Meknès – Dynamique et convivial, le pôle “Elevage” au Salon international de l’agriculture au Maroc (SIAM) attire l’attention de tous les visiteurs, venus pour découvrir des races animalières marocaines et internationales, ainsi que toutes les activités vétérinaires et celles se rapportant à l’alimentation animale.

Les visiteurs du salon de Meknès, ne pouvant pas s’empêcher de s’attarder devant ce pôle qui plaît aux petits comme aux grands, profitent de cette occasion pour apprécier la beauté de ces races et s’informer sur leurs spécificités.

Le public, qui veut assouvir sa curiosité, a été surpris cette année par la présence de belles races bovines, ovines, caprines, équines, camelines, apicoles, canines et aviaires. Il a pu admirer des kangourous, des lamas et des espèces exotiques.

Pour leur part, les éleveurs ne cachent pas leur fierté et s’apprêtent, volontiers, aux jeux des questions-réponses du public, au zénith de la curiosité et de l’émerveillement.

C’est le cas de Hibou Bnaissa, éleveur bovin, venu du Gharb Chrarda Béni Hssen pour exposer ses vaches laitières qui produisent en moyenne 25 litres par jour.

“J’ai 25 vaches et chacune produit, en moyenne, 25 litres par jour”, a déclaré à la MAP cet éleveur qui participe pour la 5ème fois au SIAM, une occasion propice pour démontrer son savoir-faire.

Le pôle “Elevage” connaît aussi la participation d’organismes spécialisés dans la recherche génétique, l’équipement et le bâtiment d’élevage, ainsi que des comités professionnels et interprofessionnels et des organes de promotion.

L’autre attraction phare du SIAM, et plus particulièrement du pôle-élevage qui s’étend sur 20.400 mètres, est sans doute l’espace de concours et de présentations. Une tribune y a été mise en place pour permettre au public de suivre les concours d’élevage et les animations du pôle.

Cette année, les organisateurs du SIAM ont veillé à assurer plus de sécurité au niveau du pôle élevage, à travers l’ouverture de plusieurs vannes qui permettent plus de fluidité et aux visiteurs de circuler librement et en toute sécurité.

L’élevage se place en pole position parmi les secteurs clés de l’agriculture en générant un chiffre d’affaires de près de 35 milliards de dirhams par an, représentant plus de 44 pc du chiffre d’affaires agricole.

Le secteur de l’élevage bénéficie d’un patrimoine animal important, avec 24 millions de têtes dont 17,5 millions d’ovins, 5,5 millions de caprins, 2,7 millions de bovins, 180.000 de camelins, 160.000 de chevaux, ainsi que d’un secteur avicole extrêmement développé, qui se prête par excellence à l’export.

En ce qui concerne la répartition géographique de chaque filière, des régions comme Doukkala-Abda, Tadla-Azilal et Gharb-Chrarda-Béni Hssen concentrent plus de 70 pc de la production laitière, vu la nature géographique de ces régions et la disponibilité des infrastructures de commercialisation du lait (coopératives, usines).

L’élevage bovin est concentré à Meknès-Tafilalet, Chaouia-Ouardigha et Marrakech-Tensift-El Haouz, tandis que les régions de Taza-Al Hoceima-Taounate et de Fès-Boulemane s’occupent de l’élevage ovin et caprin.

La région du Sud monopolise l’élevage camelin, alors que l’aviculture moderne touche les grandes régions, notamment l’axe Tanger-Agadir et Fès-Meknès.

Le Plan Maroc vert (PMV) a fixé des objectifs ambitieux et prévu des programmes et d’actions spéciales à chaque filière, selon une approche intégrée et globale.

En effet, le PMV préconise un développement agressif de la production laitière, en augmentant la production de 2,3 milliards de litres en 2011 à 5 milliards en 2020.

Pour les viandes rouges, la production doit atteindre 450.000 tonnes en 2014 et 500.000 tonnes en 2020, alors que la production avicole devrait passer de 500.000 tonnes en 2010 à 900.000 tonnes en 2020.

n: justify;”>Ce plan ambitieux apporte un certain nombre d’incitations financières aux grands projets générateurs de forte valeur ajoutée et aux petits et moyens agriculteurs à hauteur de 80 pc.

L’Etat apporte un soutien aux associations d’éleveurs qui s’occupent de l’encadrement de proximité des petits éleveurs et de l’organisation des journées de sensibilisation pour les initier à des nouvelles techniques d’élevage.

MAP – Par : Malika Mojahid

Ouverture du SIAM au grand public : près de 200.000 visiteurs durant la journée du 1er mai

Meknès, 02 mai 2014 (MAP) – Environ 200.000 personnes ont visité, durant la seule journée du jeudi, qui a coïncidé avec la fête du 1er mai, jour férié, les différents stands du 9è Salon international de l’Agriculture du Maroc (SIAM), a annoncé, vendredi à Meknès, le commissaire du Salon, Jaouad Chami.

“La journée du jeudi a connu une affluence du public des plus massives. On a pu comptabiliser environ 200.000 visiteurs qui ont pu circuler au niveau des différents pôles et stands en toute sécurité et avec une grande fluidité”, a déclaré à la MAP M. Chami, qui s’est félicité des mesures prises, cette année, par les organisateurs pour permettre au Salon de contenir et gérer au mieux les grands flux des visiteurs.

Durant les cinq premiers jours, entre 360.000 et 400.000 visiteurs ont déjà été comptabilisés, ce qui conforte l’objectif d’atteindre 1 million de visiteurs à la clôture du salon, le 3 mai.

“Le nombre de visiteurs oscille entre 360.000 et 400.000 durant les cinq premiers jours du Salon. On peut dire que nous sommes sur la bonne voie pour atteindre l’objectif d’un million de visiteurs”, avait affirmé lundi le commissaire du Salon lors d’un point de presse.

Rien que pour la journée du dimanche dernier, on a pu comptabiliser environ 150.000 visiteurs qui ont afflué à ce salon, qui se confirme d’année en année comme un rendez-vous incontournable de l’agriculture africaine.

Soucieux de mieux servir l’agriculture marocaine, le SIAM n’a eu cesse de se renouveler depuis sa création en avril 2006, s’enrichissant de nouveaux pôles et élargissant son espace d’exposition.

La 9è édition du SIAM se tient désormais sur 10 jours au lieu de 5, afin de permettre à plus de visiteurs d’y accéder, tout en améliorant la fluidité dans les différents pôles du Salon. Elle réserve ses 5 premiers jours aux professionnels avant de s’ouvrir au grand public du 30 avril au 3 mai.

L’élargissement record de la superficie totale d’exposition qui passe de 100.000 m2 à 172.000 m2 donne un nouveau look au SIAM.

Le pôle produits et terroirs connaît également une importante refonte avec la naissance de deux espaces, à savoir un espace “produits du terroir” et un espace “Premium Terroir”.

L’espace “Produits du terroir” accueille plus de 250 coopératives marocaines et bénéficie d’une mise en avant exceptionnelle grâce à une organisation ingénieuse de la circulation comprenant plusieurs promenades.

Pour sa part, l’espace “Premium Terroir” compte 50 stands qui mettent en avant toute l’innovation et les caractéristiques régionales de produits du terroir marocains marketés haut de gamme et destinés à une clientèle nationale et internationale du luxe.

Le SIAM 2014 se dote également d’un système informatique de collecte de données pour les procédures d’accès, afin d’assurer une sécurité et une fluidité optimales lors de la durée du Salon.

Placée sous le Haut patronage de SM le Roi Mohammed VI, la 9ème édition du Salon, qui a l’Union européenne (UE) en tant qu’invitée d’honneur, s’articule autour de neuf pôles et comprend des expositions, conférences et des rencontres BtoB, ainsi qu’un concours de pas moins de 2.500 animaux issus de rigoureuses sélections pour le trophée SIAM 2014.

MAP

Le SIAM 2014 ouvre ses portes au grand public

Meknès – Après les professionnels, le 9è Salon international de l’Agriculture du Maroc (SIAM) a ouvert ce jeudi ses portes au grand public, qui a commencé à affluer massivement pour découvrir les différents produits exposés dans les différents stands de ce salon qui promet être de “tous les records”.

Tous les moyens de transport sont à l’œuvre : taxis, bus, autocars, voitures de particuliers ou de simples triporteurs. L’essentiel est d’arriver parmi les premiers, même à pieds, à Sahrij Souani, lieu du Salon, pour profiter des produits exposés, en acheter ou tout simplement prendre des photos souvenirs.

Etant un jour férié, le 1er mai devrait en fait marquer une grande affluence du public avant que le salon ne ferme ses portes samedi.

Durant les cinq premiers jours, entre 360.000 et 400.000 visiteurs ont déjà été comptabilisés, ce qui conforte l’objectif d’atteindre 1 million de visiteurs à la clôture du salon (le 3 mai).

“Le nombre de visiteurs oscille entre 360.000 et 400.000 durant les cinq premiers jours du Salon. On peut dire que nous sommes sur la bonne voie pour atteindre l’objectif d’un million de visiteurs”, avait affirmé le commissaire du Salon, Jaouad Chami lors d’un point de presse.

Rien que pour la journée du dimanche dernier, on a pu comptabiliser environ 150.000 visiteurs qui ont afflué à ce salon, qui se confirme d’année en année comme un rendez-vous incontournable de l’agriculture africaine.

M. Chami avait noté que les conditions d’accès sont restées fluides, en dépit des afflux de plus en plus massifs des populations qui ont pu accéder aux différents stands du Salon “en toute sécurité et avec plus de confort par rapport aux éditions précédentes”.

Soucieux de mieux servir l’agriculture marocaine, le Salon international de l’agriculture de Meknès n’a eu cesse de se renouveler depuis sa création en avril 2006, s’enrichissant de nouveaux pôles et élargissant son espace d’exposition.

La 9è édition du SIAM se tient désormais sur 10 jours au lieu de 5, afin de permettre à plus de visiteurs d’y accéder, tout en améliorant la fluidité dans les différents pôles du Salon.

Ainsi, plus d’un million de visiteurs sont attendus pour cette édition qui réserve ses 5 premiers jours aux professionnels avant de s’ouvrir au grand public du 30 avril 2014 au 3 mai.

L’élargissement record de la superficie totale d’exposition qui passe de 100.000 m2 à 172.000 m2 donne un nouveau look au SIAM.

Le pôle produits et terroirs connaît également une importante refonte avec la naissance de deux espaces, à savoir un espace “produits du terroir” et un espace “Premium Terroir”.

L’espace “Produits du terroir” accueille plus de 250 coopératives marocaines et bénéficie d’une mise en avant exceptionnelle grâce à une organisation ingénieuse de la circulation comprenant plusieurs promenades.

Pour sa part, l’espace “Premium Terroir” compte 50 stands qui mettent en avant toute l’innovation et les caractéristiques régionales de produits du terroir marocains marketés haut de gamme et destinés à une clientèle nationale et internationale du luxe.

Le SIAM 2014 se dote également d’un système informatique de collecte de données pour les procédures d’accès, afin d’assurer une sécurité et une fluidité optimales lors de la durée du Salon.

Placée sous le Haut patronage de SM le Roi Mohammed VI, la 9ème édition du Salon, qui a l’Union européenne (UE) en tant qu’invitée d’honneur, s’articule autour de neuf pôles et comprend des expositions, conférences et des rencontres BtoB, ainsi qu’un concours de pas moins de 2.500 animaux issus de rigoureuses sélections pour le trophée SIAM 2014.

MAP

SAR le Prince Moulay Rachid préside à Meknès la cérémonie de remise des prix du SIAM 2014

SAR le Prince Moulay Rachid préside à Meknès la cérémonie de remise des prix du SIAM 2014Meknès – SAR le Prince Moulay Rachid a présidé, mercredi à Sahrij Souani à Meknès, la cérémonie de remise des trophées et certificats au profit des meilleures unités de production, des meilleurs exposants par catégorie et des meilleurs éleveurs par race ayant participé à la 9ème édition du Salon international de l’agriculture de Meknès (SIAM 2014), organisée sous le thème “les produits du terroir”.

– Prix de la meilleure participation internationale: l’Union européenne (l’ambassadeur Rupert Joy).- Prix de mérite: La république du Mali (ambassadeur Ousmane Amadou Sy).

– Prix de la meilleure participation au pôle “machinisme”: SOCOPIM (Zouhair Imad).
– Prix du meilleur pavillon du pôle Produits: La Marocaine des thés et infusions Soltane (Hamad Raji).
– Prix de la valorisation du produit : Mymouna (Imane Aboulhouda).
– Prix de la meilleure valorisation de la production animale : Charcuterie Miami (Hayat Berka).
– Prix du meilleur investissement : Groupe Crédit Agricole (Tarik Sijilmassi).
– Prix des meilleurs équipements agricoles : Fendi Copagri (Brahim Boutaghray).
– Prix du meilleur exposant au pôle “élevage” : Association nationale des producteurs des viandes rouges (Zakaria Lamdaouar).
– Prix de la meilleure recherche et innovation: Le réseau virtuel de la formation, de la recherche et de la communication (ARDNA-Bahaji Jouad).
– Prix de la meilleure innovation et valorisation : Dari Couspate (Hassan Khalil).
– Prix de la meilleure qualité : AMABIO (Bouamar Bouamar).
– Prix Agriculture et développement durable : Eléphant vert (Sébastian Couasnet).
– Prix de l’intégration et activités sociales : Centrale Laitière (Jacques Pointy).
– Prix de la meilleure intégration: Canal Food (Noureddine Zine).
– Prix du meilleur stand du pôle Nature et Vie : Agromillora (Oufkir Brahim).
– Prix du meilleur équipement d’irrigation : Soudure Plastique (Pallardo Aitor).
– Prix Meilleur produit du terroir : Coopérative ain Lahjar (Hafida Ait Issa).

SAR le Prince Moulay Rachid a aussi remis les prix des meilleurs éleveurs par race. Il s’agit de:

– Prix du meilleur éleveur d’ovins de race Sardi : Jilali Dhouhi, région Chaouia-Ourdigha.
– Prix du meilleur éleveur d’ovins de race Timahdit : Mustapha Oumouch, de la région Meknès-Tafilalet.
– Prix du meilleur éleveur d’ovins de race Bni-Guil : Taib Benjarboue de la région de l’Oriental.
– Prix du meilleur éleveur d’ovins de race Boujaad : Mohammed Chatit de la région Chaouia-Ouerdigha.
– Prix du meilleur éleveur d’ovins de race D’man : Lakhlifa Kaddouri de la région Meknès-Tafilalet.
– Prix du meilleur éleveur d’ovin blanc : Akhtar Mohamed de la région Souss-Massa-Draa.
– Prix du meilleur éleveur de caprins de race chèvre de l’Atlas : Larbi Benouija de la région Rabat-Salé-Zemmour-Zaer.
– Prix du meilleur éleveur de la race caprine Barcha : Mohamed ait Akka N’alla, de la région Rabat-Salé Zemmour-Zaer.
– Prix du meilleur éleveur de race caprine de Draa : M’barek Rziki de la région Souss Massa Draa.
– Prix du meilleur éleveur de race caprine croisée : Aziz El Hih de la région Tanger-Tétouan.
– Prix du meilleur éleveur de vaches hybrides de race Holstein: Hassan Diba de la région Souss Massa Draa.
– Prix du meilleur éleveur de vaches hybrides de race montbéliarde : Mohamed Ait Lhaj de la région Tadla-Azilal.
– Prix du meilleur éleveur de vaches de race locale d’Oulmès : Mohamed Hamioui de la région de Rabat-Salé-Zemmour-Zaer.
– Prix du meilleur éleveur de vaches de race croisée : Mustapha El Khouli de la région du Grand Casablanca.
– Prix du meilleur éleveur de camelins de race bleue saharienne : Ali Oumakhlouf de la région Guelmim-Smara.

SAR le Prince Moulay Rachid a procédé également à la remise des prix de mérite au profit des meilleures unités de production. Il s’agit de:

– Prix du mérite agricole dans le domaine de production de lait : Abdelhak El Farissi, de la région Doukkala Abda.
– Prix du mérite agricole dans le domaine de production de lait : Mustapha Dakir Allah de la région Grand Casablanca.
– Prix du mérite agricole dans le secteur d’engraissement des vaches : Mustapha Bahammou de la région Tadla Azilal.
– Prix du mérite agricole dans le secteur d’engraissement d’ovins : Rachid Lamrabet de la région Doukkala-Abda.
– Prix du mérite agricole dans le secteur d’élevage de camelins : Abdellah Karimi de la région de Tanger-Tétouan.
– Prix du mérite agricole en apiculture et production du miel : Majid El Hassani de la région Tadla Azilal.
– Prix du mérite agricole dans le secteur d’élevage de camelins : Coopérative Halib Dakhla (Hassan Bannasi) de la région Oued Eddahab-Laguouira.
– Prix du mérite agricole dans le secteur d’élevage de camelins (production de viande) : coopérative agricole Attadamoun, Mbarek El Mahmoudi de la région Lâayoune-Boujdour-Sakia-Elhamra.
– Prix du mérite agricole dans le secteur de production de la viande blanche : Mohamed El Mellaoui de la région Taza-Al Hoceima-Taounate.
– Prix du mérite agricole dans le secteur des oeufs de consommation : Farid Ibn Khayyat Zougari de la région Chaouia-Ourdigha.
– Prix du mérite agricole dans le secteur des céréales : M. Abbas Kamal de la région Gharb-Chararda-Ben Hssen.
– Prix de mérite agricole de production des semences sélectionnées : Khalid Benslimane de la région Rabat-Salé-Zemmour-Zaer.
– Prix du mérite agricole de production des légumes : El Yousfi Labdour de la région Gharb-Cherarda-Bni Hssen.
– Prix du mérite agricole de production des olives : Abdelhamid Abou El Kacem, de la région Meknès-Tafilalet.
– Prix du mérite agricole de production oléicole : Zahra Ben Tahar de la région Tanger Tétouan.
– Prix du mérite agricole de production des betteraves à sucre : Moussa El Habchi de la région de l’Oriental.
– Prix de mérite agricole de production phonécicole : Abdellah Hama de la région Guelmim-Smara.
– Prix de mérite agricole de production des agrumes : Jamila Afif de la région Marrakech-Tensift-El Haouz.
– Prix de mérite agricole de production des agrumes : Mimoun Oukouis de la région de l’Oriental.
– Prix de mérite agricole des arbres fruitiers : Taieb Snoussi de la région de Fès-Boulemane.
– Prix de mérite agricole dans le secteur du cactus au profit du Groupement d’intérêt économique “Assabar Ait Baamrane”, Kaltouma Achour de la région Souss-Massa-Draa.
– Prix de mérite agricole du secteur de l’argan au profit du groupement d’intérêt économique “TizArgan”, Zahra Sidki de la région Souss-Massa-Daraa.

MAP

SM le Roi offre un dîner en l’honneur des participants au SIAM 2014

Meknès – SM le Roi Mohammed VI a offert, mercredi à Sahrij Souani à Meknès, un dîner présidé par SAR le Prince Moulay Rachid, en l’honneur des invités et participants au 9è Salon International de l’Agriculture du Maroc (SIAM-2014).

Ont assisté à ce dîner, le Chef du gouvernement, M. Abdelilah Benkirane, les présidents des Chambres des Représentants et des Conseillers, MM. Rachid Talbi Alami et Mohamed Cheikh Biadillah, des membres du gouvernement et des représentants du corps diplomatique accrédité à Rabat, ainsi que plusieurs autres personnalités civiles et militaires.

Son Altesse Royale a procédé, à cette occasion, à la remise des trophées et certificats au profit des meilleures unités de production (22), des meilleurs exposants par catégorie (17) et des meilleurs éleveurs par race (15).

A son arrivée au lieu de la cérémonie, SAR le Prince Moulay Rachid avait passé en revue un détachement des forces auxiliaires qui rendaient les honneurs, avant d’être salué par le ministre de l’agriculture et de la pêche maritime, le wali de la région Meknès-Tafilalet, le président du Conseil régional, ainsi que par d’autres personnalités civiles et militaires.

MAP

SAR le Prince Moulay Rachid préside à Meknès la cérémonie de remise des prix du SIAM 2014

Meknès – SAR le Prince Moulay Rachid a présidé, mercredi à Sahrij Souani à Meknès, la cérémonie de remise des trophées et certificats au profit des meilleures unités de production, des meilleurs exposants par catégorie et des meilleurs éleveurs par race ayant participé à la 9ème édition du Salon international de l’agriculture de Meknès (SIAM 2014), organisée sous le thème “les produits du terroir”.