SIAM 2015 : Remise des trophées de la qualité de l’huile d’olive vierge extra au titre de l’année 2015

Remise des trophées de la qualité de l’huile d’olive vierge extra au titre de l’année 2015Meknès – Le ministère de l’Agriculture et de la Pêche maritime a organisé, samedi à Meknès, une cérémonie de remise des trophées des meilleurs producteurs de l’huile d’olive vierge extra, en marge de la 10è édition du Salon international de l’agriculture au Maroc (SIAM 2015).

Les trois trophées de la catégorie “fuité vert intense” ont été décernés respectivement au Domaine Arije de la région Marrakech-Tensift-Al Haouz, à la Société Massera Bharim Zniber (Meknès Tafilalet) et la Société les huiles d’Essaouira (Marrakech-Tensift-Al Haouz).
Concernant la catégorie “fruité vert moyen”, les trois trophées ont été remis respectivement à la Société les Huiles de Sais (Meknès Tafilalet), à la Société Olivinvest (Meknès -Tafilalet) et à la Huilerie Ait Imour (Marrakech-Tensift-Al Haouz).
Les trois trophées de la catégorie “fruité vert léger” ont été attribués respectivement à la Société les huiles d’olive de la Méditerranée (Oriental), à la société Agronafis (Meknès-Tafilalet), et à GIR Ahlaf Taourirte (Oriental).
Les trois trophées de la catégorie “fuité mûr” ont été décernés respectivement à GIE huile de Sefrou (Fès-Boulemane), à GIE Ain Aicha (Taza-Al Hoceima-Taounate) et à la coopérative agricole cascades d’Ouzoude (Tadla-Azilal).
Le principal objectif visé à travers l’organisation de cette compétition consiste en la création d’un challenge générateur d’une émulation positive entre les différents acteurs de la filière oléicole pour améliorer la qualité de la production oléicole nationale, d’autant plus que la qualité représente un miroir qui reflète les soins destinés aux olives depuis le verger jusqu’à l’extraction de l’huile et sa mise en bouteille.
C’est également une action de marketing pour promouvoir la consommation de l’huile d’olive de qualité tout en sensibilisant les citoyens sur les normes qualitatives de l’huile d’olive et sur les vertus nutritionnelles et sanitaires de ce produit noble.
Le concours s’est déroulé conformément à un règlement élaboré sur la base des normes adoptées en la matière par le Conseil Oléicole International (COI).
Cette 7ème édition du concours national de la qualité de l’huile d’olive vierge extra 2015 a connu la participation de 47 producteurs d’huile d’olive, relevant de 9 régions et représentant un lot global d’environ 1.470 tonnes.
Le nombre de participants montre une évolution à la hausse passant de 27 en 2007 à 47 en 2015, soit une amélioration de 74 pc qui s’explique par l’intérêt grandissant manifesté par les opérateurs nationaux pour l’amélioration de la qualité des huiles d’olive à travers la participation massive.
Le jury national de dégustation, agréé par le Conseil Oléicole International, est composé d’un chef de jury et de son adjoint et de 11 membres relevant des institutions relevant du département de l’Agriculture désignées par une décision du ministre de l’Agriculture et de la pêche maritime.
Après la collecte des échantillons, le concours s’est déroulé en trois étapes. La première étape a porté sur la réalisation d’une série d’analyses chimiques pour le choix d’échantillons conformes à la norme COI en matière d’acidité, de composition en acides gras, d’indice de peroxyde et d’extinction spécifique à 270nm.
Concernant la deuxième étape, elle a concerné l’analyse sensorielle par le jury national de dégustation des échantillons d’huiles d’olive, retenus à l’issue de l’analyse chimique pour le choix des échantillons ne présentant aucun défaut et leur répartition en quatre groupes homogènes selon le fruité à savoir “le fruité vert intense”, “le fruité vert moyen”, “le fruité vert léger” et “le fruité mûr”.
Pour sa part, la troisième étape a porté sur l’évaluation définitive des huiles finalistes pour le classement des échantillons et le choix des trois premiers de chaque catégorie de fruité.
Dès la réception des échantillons et dans le souci de garder l’anonymat tout au long des phases du concours, le Comité Central d’Organisation procède à leur codage.

MAP

Les produits de terroir en force au SIAM 2015

Les produits de terroir en force au SIAM 2015Meknès – Les produits de terroir, connus par leurs bienfaits nutritionnels et cosmétiques, attirent le plus grand du public, venu pour découvrir les nouvelles formules et gammes diversifiées lors de la 10ème édition du Salon international de l’agriculture au Maroc (SIAM 2015).

Exposer des produits naturels aux déclinaisons modernes et au marketing attractif, tout en leur préservant leur cachet du terroir est un défi que les coopératives ont pu relever.
Huiles d’argan et d’olive, Safran, figues de barbarie, palmier-dattier, câpre, miel, et bien d’autres produits issus du monde rural font partie des produits exposés au pôle des produits terroir au SIAM 2015.
Cet espace, qui accueille plus de 250 coopératives marocaines, est dédié aux coopératives et associations du Maroc pour la promotion des produits agricoles artisanaux et produits du terroir.
Au Maroc, les espaces prioritaires, qui peuvent servir comme origine pour les produits de terroir, sont les zones de montagne, les zones arides et les régions oasiennes.
Chaque région regorge d’une multitude de produits qui pourraient générer des opportunités économiques et sociales pour le pays. La région de Souss par exemple est la seule au monde où on trouve l’arganier, patrimoine forestier mondial, alors que celle de Chefchaouen est connue pour l’huile d’olive.
Pour sa part, Tafilalet est réputée pour son potentiel en produits du terroir, tels que les dattes, le henné, le caroubier ou encore les plantes aromatiques et médicinales. Dans la région de Tiznit-Sidi Ifni, des coopératives agricoles cultivent plusieurs milliers d’hectares de cactus pour en faire de la confiture et des fruits confits.
La stratégie du Plan Maroc Vert a donné une importance au secteur des produits du terroir, vu les potentialités de chaque région et la diversité de ces produits.
Le ministère de l’Agriculture et de la pêche maritime a pu identifier plus de 200 produits de terroir, à travers trois signes distinctifs d’origine et de qualité, à savoir l’indication géographique, l’appellation d’origine et le label agricole.
C’est dans ce contexte qu’on assiste à l’enregistrement de nouveaux labels de produits du terroir : safran de Taliouine, clémentines de Berkane, huile d’argan, amandes de Tafraout, miel Zaqqoum de Tadla-Azilal, dattes de Boufkous et de Fuiguig et le meilleur reste à venir.
Le SIAM a su, dès ses premières éditions s’inscrire dans le calendrier des rendez-vous incontournables de l’Agriculture, et ce aussi bien au niveau national, continental qu’international se hissant au rang de premier salon du Maroc et d’Afrique.
Un engouement partagé par les acteurs du marché à l’international mais aussi sur le plan national qui, chaque année, sont plus nombreux à répondre présents et participent à faire de chaque année une édition record.
Une progression chiffrée, mais également et surtout qualitative soulignée par l’identité unique du salon et sa vocation particulière à la croisée des chemins de l’information, de la mise en relation, et du benchmarking, et que vient parfaire un programme scientifique de haut niveau.
Placée sous le thème “Agriculture et systèmes alimentaires”, cette dixième édition du SIAM a pour objectif de réfléchir et fédérer autour de l’agriculture de demain, à travers un large programme scientifique, des retours d’expériences internationales dans le secteur ou encore la signature de plusieurs conventions structurantes durant les trois premières journées du Salon, entièrement réservé aux professionnels et acteurs agricoles.

MAP

Il pèse 1600 kg, il trône en pole position des bœufs les plus beaux et les plus attirants du SIAM 2015

siam_-_le_plus_grand_boeuf_du_siam_pesant_1600_kgMeknès – Pour trouver la bête la plus lourde, la plus belle et qui attire le plus de public si ce n’est l’ensemble du public qui afflue en masse au Salon international de l’Agriculture à Meknès (SIAM 2015), il n’y a pas à marcher longtemps au niveau du pôle élevage.

A seulement une vingtaine de mètres meuglent de plaisir, les bœufs représentant la race Limousine. L’un d’eux est particulièrement mitraillé par les flashs des appareils photos et des téléphones portables. Il a de quoi être fier, ce bœuf marron pèse tout simplement 1.600 kg.
Dans ce pôle, on pose pour des photos souvenir et on filme aussi les grandeurs de ce bœuf géniteur de 1.600 kg. Des cris de surprise, d’étonnement et d’émerveillement fusent de tout part. Tout le monde s’empresse à être au-devant des rangs pour contempler comme il le faut ce géant devenu star, qui dépasse ses semblables et aussi toutes les bêtes exposées au pôle élevage, qui comme chaque année est le plus prisé de tous.
L’on pouvait découvrir plus de 1.300 bêtes. Vaches, bœufs, canards, lamas, kangourous, chevaux, lapins, moutons. Du plus petit des animaux au plus grand, toutes les races ont fait le bonheur des visiteurs.
De bouche à oreille, l’information circule vite au niveau du Salon. Les curieux sont très nombreux à venir admirer les animaux, mais surtout à découvrir cette star qui attire par sa stature le grand nombre de visiteurs qui ne cachent pas leur joie de voir une si belle créature bien en chair. Avons-nous des bêtes aussi fabuleuses et géantes que ça au Maroc? , s’interrogent pas mal de visiteurs, grands et petits.
“On ne peut qu’être heureux qu’on ait des races pareilles au Maroc. Il y a de quoi être fier”, lance un vieux éleveur.
Le Pôle “Elevage” accueille, chaque année, les animaux du Salon représentatifs de l’élevage marocain et international, ainsi que toutes les activités vétérinaires et alimentation animale s’y rapportant. Très dynamique, ce pôle propose un Concours élevage, animation phare du SIAM.
Le SIAM a su, dès sa première édition en 2008, à s’inscrire dans le calendrier des rendez-vous incontournables de l’Agriculture, et ce aussi bien au niveau national, continental qu’international en se hissant au rang de premier salon du Maroc et d’Afrique.
Un engouement partagé par les acteurs du marché à l’international mais aussi sur le plan national, qui comme chaque année, répondent présents et participent à faire de cette édition une année record. Une progression chiffrée mais également et surtout qualitative soulignée par l’identité unique du salon et sa vocation particulière à la croisée des chemins de l’information, de la mise en relation, et du benchmarking, et que vient parfaire un programme scientifique de haut niveau.
Dernière en date, l’édition 2014 a ainsi connu une affluence record de plus de 850.000 visiteurs, et vu la participation de plus de 55 pays. Plus de 1.200 exposants ont également participé à cette édition enregistrant un taux de fidélisation estimé à plus de 85 pc Une fidélité qui s’explique notamment par la dynamique commerciale très intense que connaissent les pôles machinisme, produits du terroir et agrofourniture.

MAP

Le SIAM 2015 ouvre ses portes au grand public

10è Salon international de l’Agriculture du MarocAprès les professionnels, qui ont pu faire des transactions et commandes trois jours durant, le 10è Salon international de l’Agriculture du Maroc (SIAM) a ouvert ce vendredi ses portes au grand public, qui a commencé à affluer massivement pour découvrir les différents produits exposés dans les différents stands de ce salon qui promet être de “tous les records”.

Tous les moyens de transport sont à l’œuvre : taxis, bus, autocars, voitures de particuliers ou de simples triporteurs. L’essentiel est d’arriver parmi les premiers, même à pieds, à Sahrij Souani, lieu du Salon, pour profiter des produits exposés, en acheter ou tout simplement prendre des photos souvenirs.
Etant un jour férié, le 1er mai devrait en fait marquer une grande affluence du public avant que le salon ne ferme ses portes dimanche.
Cette dixième édition du SIAM promet de s’inscrire dans la lignée des succès enregistrés par les précédentes avec d’ores et déjà de nouveaux records : plus de 1.200 exposants participent à cette 10ème édition au sein de laquelle 59 pays sont représentés, venant de tous les continents.
Le Salon couvrant 170.000 m2 reconduit, lors de cette édition, les 9 pôles thématiques, à savoir le pôle Régions, pôle Institutionnels et Sponsors, pôle International, pôle Produits, pôle Agrofournitures, pôle Nature et vie, pôle Elevage, pôle Machinisme et pôle Produits du terroir.

Le Pôle “Régions” représente les différentes Régions du Royaume, chacune déclinant les thématiques relatives à l’agriculture de sa zone géographique.
Pour sa part, le pôle “Institutionnels et Sponsors” est dédié aux institutions publiques et privées qui s’impliquent dans l’agriculture du pays et soutiennent le SIAM.

– Le Pôle “International” rassemble les entreprises étrangères évoluant dans le secteur de l’agriculture ou de l’agroalimentaire, les Ambassades, les organismes internationaux et les ONG.

– Le Pôle “Produits” réunit les PME et grandes entreprises agricoles ou agroalimentaires proposant des produits bruts tels que les fruits et légumes, jusqu’aux produits transformés.

– Le Pôle “Agrofournitures” concerne les secteurs liés aux intrants et petits équipements en production végétale.

– Le Pôle “Nature et Vie” correspond aux loisirs de plein air tels que la pêche et la chasse, le jardinage, les espaces verts, les forêts mais aussi les pépiniéristes, l’éco-habitat et les activités environnementales.

– Le Pôle “Elevage” accueille les animaux du Salon représentatifs de l’élevage marocain et international, ainsi que toutes les activités vétérinaires et alimentation animale s’y rapportant. Très dynamique, ce pôle propose un Concours élevage, animation phare du SIAM.

– Le Pôle “Machinisme” est dédié aux gros matériels agricoles et aux équipements de l’exploitation agricole.

– Le Pôle “Produits du terroir” est dédié aux coopératives et associations du Maroc pour la promotion des produits agricoles artisanaux et produits du terroir.
Le SIAM a su, dès ses premières éditions, s’inscrire dans le calendrier des rendez-vous incontournables de l’Agriculture, et ce aussi bien au niveau national, continental qu’international se hissant au rang de premier salon du Maroc et d’Afrique.
Un engouement partagé par les acteurs du marché à l’international mais aussi sur le plan national, chaque année plus nombreux à répondre présents et participant à faire de chaque année une édition record. Une progression chiffrée mais également et surtout qualitative soulignée par l’identité unique du salon et sa vocation particulière à la croisée des chemins de l’information, de la mise en relation, et du benchmarking, et que vient parfaire un programme scientifique de haut niveau.
Dernière en date, l’édition 2014 a ainsi connu une affluence record de plus de 850.000 visiteurs, et vu la participation de plus de 55 pays. Plus de 1.200 exposants ont également participé à cette édition enregistrant un taux de fidélisation estimé à plus de 85 pc Une fidélité qui s’explique notamment par la dynamique commerciale très intense que connaissent les pôles machinisme, produits du terroir et agrofourniture.

MAP

Le GCAM et l’OFPPT scellent leur partenariat par la signature de quatre conventions cadres

Le GCAM et l’OFPPT scellent leur partenariat par la signature de quatre conventions cadresLe Groupe Crédit agricole du Maroc (GCAM) et l’Office de la Formation Professionnelle et de la Promotion du Travail (OFPPT) ont consolidé leur partenariat, déjà scellé en 2009, par la signature, vendredi à Meknès, de quatre conventions cadres, en marge de la 10ème édition du Salon International de l’Agriculture au Maroc (SIAM 2015).

Signées par le PDG du GCAM, Tarik Sijilmassi, et le Directeur Général de l’OFPPT, Larbi Bencheikh, ces quatre conventions visent à développer un partenariat étroit entre les deux institutions, ouvert sur la valorisation du capital humain, la formation continue, l’assistance au recrutement et l’accès au Financement des Très petites entreprises (TPE).
La première convention-cadre définit les conditions et les modalités du partenariat pour le développement de programmes de formation continue, de perfectionnement et d’assistance au profit du Groupe Crédit Agricole.

Cette convention porte sur la réalisation par l’OFPPT de programmes de formation continue adaptés aux besoins du personnel du GCAM, notamment au profit des directeurs de point de vente, des chargés de clientèle, des guichetiers et des assistantes de direction à l’échelon national.

La deuxième convention a trait à la mise en place d’actions de formation en Cours du Soir au profit des collaborateurs du Groupe Crédit Agricole dans les spécialités dispensées par les Etablissements de formation relevant de l’OFPPT avec l’objectif d’améliorer leurs compétences.

Pour sa part, la troisième convention spécifique vise l’amélioration de l’entreprenariat et le développement régional, à travers l’implantation de projets porteurs et à valeur ajoutée.
Cet axe de collaboration a pour soubassements l’expérience avérée de l’OFPPT en matière de formation à la création d’entreprises et la volonté du Groupe CAM d’apporter son expertise et un appui spécifique aux TPME, à travers le financement et l’accompagnement des jeunes diplômés porteurs de projets.

Le dernier partenariat scellé par les deux institutions porte sur le recrutement par le Crédit Agricole de lauréats de l’OFPPT selon les besoins en profils du Groupe ainsi que l’accueil des stagiaires de l’OFPPT pour des stages de découverte ou de fin de formation afin de renforcer leurs acquis professionnels et de contribuer ainsi au développement de leur employabilité.
A rappeler, en ce sens, que le partenariat OFPPT/GCAM date de 2009 et a déjà permis la création de 87 entreprises, générant ainsi plus de 400 emplois.

Placée sous le thème “Agriculture et systèmes alimentaires”, cette dixième édition du SIAM a pour objectif de réfléchir et fédérer autour de l’agriculture de demain, à travers un large programme scientifique, des retours d’expériences internationales dans le secteur ou encore la signature de plusieurs conventions structurantes durant les trois premières journées du Salon, entièrement réservé aux professionnels et acteurs agricoles.

Cette dixième édition du SIAM promet de s’inscrire dans la lignée des succès enregistrés par les précédentes avec d’ores et déjà de nouveaux records : plus de 1.200 exposants participeront à cette édition au sein de laquelle 59 pays seront représentés.

MAP

Siam 2015: Remise des trophées et certificats au profit des meilleurs unités de production, exposants par catégorie et éleveurs par race

SIAM

Meknès – Le Chef du gouvernement, Abdelilah Benkirane, a présidé, jeudi à Meknès, la cérémonie de remise des trophées et des certificats au profit des meilleures unités de production, des meilleurs exposants par catégorie et des meilleurs éleveurs par race ayant participé à la dixième édition du Salon international de l’agriculture au Maroc (SIAM 2015), organisée sous le thème “Agriculture et systèmes alimentaires”.
M. Benkirane a ainsi procédé à la remise des trophées et certificats au profit des meilleures unités de production. Il s’agit de :
Prix du mérite agricole dans le domaine de production de lait : Badr Eddine Louhi de la région Taza-Hoceima-Taounat.
Prix du mérite agricole dans le domaine de production de lait : Sarhane Abdelaziz de la région Souss-Massa-Draa.
Prix du mérite agricole dans le secteur de viandes rouges (bovins) : Eza Brahim de la région Doukkala-Abda.
Prix du mérite agricole dans le secteur de viandes rouges (ovins) : Rafik Ahmed de la région Rabat-Salé-Zemmou-Zaer.
Prix du mérite agricole dans le secteur de viandes rouges (caprins) : Ahl Kouri Sidi Imam de la région Laâyoune-Boujdour-Sakia Lhamra.
Prix du mérite agricole dans le secteur de viandes rouges (caprins) :Biari Mustapha de la région Tanger-Tétouan.
Prix du mérite agricole en apiculture : la coopérative Tamzaght (El Hayak Rachid) de la région Tanger-Tétouan.
Prix du mérite agricole dans le secteur d’élevage de camelins : Taha Abidi de la région Guelmim-Smara.
Prix du mérite agricole dans le secteur de production de la viande blanche : Bakkali Said de la région du Grand Casablanca.
Prix du mérite agricole dans le secteur des œufs de consommation : Ourimi Mohammed de la région Rabat-Salé-Zemmou-Zaer.
Prix du mérite agricole dans le secteur des céréales : Ibrahimi Mohammed de la région Chaouia-Ouardigha.
Prix du mérite agricole de production des semences sélectionnées : Barhil Mustapha de la région Chaouia-Ouardigha.
Prix du mérite agricole de production des semences sélectionnées : la société Végétalis R/P (Skali Elhoucini Omar) de la région Ghrab Chrarda Beni hssein.
Prix du mérite agricole de production des légumes : Lbriki Omar de la région Meknès-Tafilalet.
Prix du mérite agricole de production des légumes : la société agricole “Maraichage du Sahara du groupe Agroder Soprofel (Ali Bida) de la région Oued Eddaha Lagouira.
Prix du mérite agricole de production des olives : Suprolive Olico (Bennani Mechal) de la région Marrakech Tansift El Haouz.
Prix du mérite agricole de production des olives : Bulmest (Kamoun Hakim) de la région Marrakech Tansift El Haouz.
Prix du mérite agricole de production des betteraves à sucre : Riad Mohammed de la région Tadla Azilal.
Prix du mérite agricole de production des dattes : El Marzouki Mohammed de la région de l’oriental.
Prix du mérite agricole de production des agrumes : Sakkat Said de la région Tadla Azilal.
Prix du mérite agricole de production des agrumes : Ben Zaroual Youssef de la région Gharb Chrarda Ben Hssein.
Prix du mérite agricole de production des arbres fruitiers : Ossar Maimoun de la région de l’oriental.
Prix du mérite agricole de production des arbres fruitiers : Chichli Driss de la région Fès Boulmane.
M. Benkirane a aussi remis les prix de la catégorie “meilleurs exposants”. Il s’agit de :
Prix de la meilleure participation internationale : l’Allemagne (M. Peter Bleser).
Prix de mérite : OCP (Talal Zouaoui).
Prix de la meilleure participation au pôle “machinisme” : COMICOM (Youssef Bennani).
Prix du meilleur pavillon du pôle “Produits” : La marocaine des thés et infusions (Hamid Raji).
Prix de la meilleure valorisation de la production animale : Koutoubia (Lhaj Tahar Boumezagh).
Prix du meilleur investissement : Fair Business Compagny (Tarik Mohammed Ben Laden).
Prix des meilleurs équipements agricoles : AMaroc (Sefiani Mounir).
Prix du meilleur exposant du pôle “Elevage” : Elevage Biotec Maroc (Harroudi Zakaria).
Prix de la meilleure innovation : Fondation Mascir (Benzekri Hicham).
Prix de la meilleure qualité : Cosumar (Fikrat Mohammed).
Prix agriculture et développement durable : Mea Wood et PV Industry (El Mosalami Amine).
Prix de l’intégration et activités sociales : Zine Capital Invest (Noureddine Zine).
Prix de la meilleure intégration : Groupe Dalia (Jameleddine Yassine).
Prix du meilleur stand du pôle “Nature et vie” : La Main verte (Chqaf Mohammed).
M. Benkirane a par la suite remis les prix des meilleurs éleveurs par race. Il s’agit de :
Prix du meilleur éleveur d’ovins de race Béni Guil : Mehdaoui El Miloud.
Prix du meilleur éleveur d’ovins de race Timahdit : Ait Syouane Brahim.
Prix du meilleur éleveur d’ovins de race Boujaad : Hmimsa Mustapha.
Prix du meilleur éleveur d’ovins de race D’Man : Kaddouri Lakhlifa.
Prix du meilleur éleveur d’ovins de race Sardi : Dhouhi Jilali.
Prix du meilleur éleveur d’ovins blancs : Akhatar Lahcen.
Prix du meilleur éleveur de la race caprine Barcha : Haji Slliman.
Prix du meilleur éleveur de caprins de race de chèvre de l’Atlas : Maarad Amar.
Prix du meilleur éleveur de race caprine de Draâ : El Omari Lahoucin.
Prix du meilleur éleveur de race caprine hybride : Lhih Aziz.
Prix du meilleur éleveur de vaches laitières de race Holstein :
Marouane Ait Ben H’Mad représentant Bayadi Hommad.
Prix du meilleur éleveur de vaches laitières de race Montbeliarde :
Merhraoui Hassan.
Prix du meilleur éleveur de camelins race locale : Mbarek Mahmoudi.

M. Benkirane préside à Meknès un dîner offert par SM le Roi en l’honneur des invités et participants au 10è SIAM

Benkirane préside à Meknès un dîner offert par SM le Roi en l’honneur des invités et participants au 10è SIAMMeknès – Le chef du gouvernement Abdelillah Benkirane a présidé, jeudi à Sahrij Souani à Meknès, un dîner offert par SM le Roi Mohammed VI en l’honneur des invités et participants au 10e Salon international de l’agriculture du Maroc (SIAM-2015).

Ont assisté à ce dîner, les présidents des Chambres des représentants et des conseillers, MM. Rachid Talbi Alami et Mohamed Cheikh Biadillah, des membres du gouvernement et des représentants du corps diplomatique accrédité à Rabat, ainsi que plusieurs autres personnalités civiles et militaires.
Le Chef du gouvernement a procédé, à cette occasion, à la remise des trophées et certificats au profit des meilleures unités de production (23), des meilleurs exposants par catégorie (14) et des meilleurs éleveurs par race (13).

MAP

Meknès vit au rythme du SIAM2015 qui célèbre cette année une décade de succès

SIAMMeknès – La ville de Meknès vit actuellement au rythme du Salon International de l’Agriculture au Maroc (SIAM2015), organisé sous le Haut patronage de SM le Roi Mohammed VI par le ministère de l’Agriculture et de la Pêche Maritime et l’Association du Salon International de l’Agriculture au Maroc.

Véritable référence et rendez-vous annuel désormais incontournable du secteur agricole aussi bien sur le plan national qu’international, le SIAM célèbre cette année un cap symbolique : une décade de succès, d’échanges et de découvertes au service du rayonnement et de la mise à niveau de l’agriculture nationale.
Une édition d’autant plus emblématique qu’elle intervient à mi-chemin de la réalisation du Plan Maroc Vert, à 5 années de l’échéance de cet ambitieux plan de développement agricole qui vise à l’horizon 2020 de faire de l’Agriculture nationale un véritable levier de croissance sociale et économique.
Un thème englobant la totalité des défis à relever par l’agriculture nationale, apparaissait comme naturel pour marquer ces 10 années de succès, de records et d’échanges ayant vu la création de nombreuses initiatives et la signature de nombreuses conventions structurantes pour l’agriculture nationale.
C’est donc tout naturellement que l’édition de cette année se penchera sur le thème “Agriculture & Système Alimentaire” permettant de réfléchir à toutes les opportunités et débouchés qui s’offrent à notre agriculture.
Autre cap évocateur, le SIAM choisit cette année de mettre à l’honneur une initiative participant activement au développement de l’Agriculture d’aujourd’hui et de demain. Plutôt qu’un pays, le SIAM a choisi de mettre cette année à l’honneur une organisation contribuant activement à la sécurité alimentaire dans les pays arides, “Global Dryland” : une manière de célébrer ces 10 années en mettant en avant des “best practices”, jouant ainsi pleinement son rôle plateforme de communication, d’échanges, de connexion et de benchmarking.
Un salon aux envergures donc nationales et internationales dans un contexte où le Maroc revendique plus que jamais son Africanité et actant son rôle de plateforme de visibilité du Plan Maroc vert.
L’objectif de cette dixième édition du SIAM est de réfléchir et fédérer autour de l’agriculture de demain, à travers un large programme scientifique, des retours d’expériences internationales dans le secteur ou encore la signature de plusieurs conventions structurantes durant les trois premières journées du Salon, entièrement réservé aux professionnels et acteurs agricoles.
Le Grand public ne sera pas en reste puisque petits et grands pourront également découvrir toute la richesse du patrimoine agricole marocain durant les 3 derniers jours du Salon ouverts au grand public. Plusieurs ateliers, concours de races, espaces dégustations seront mis en place à l’intention des familles, petits et grands, qui chaque année répondent présents et viennent confirmer la dimension de transmission et de partage prônés par le SIAM depuis maintenant 10 ans.

MAP

SAR le Prince Héritier Moulay El Hassan préside à Meknès l’ouverture de la 10è édition du Salon international de l’agriculture

sar_le_prince_moulay_el_hassan_preside_louverture_du__siamSAR le Prince Héritier Moulay El Hassan a présidé, mardi à Sahrij Souani à Meknès, l’ouverture de la 10ème édition du Salon international de l’agriculture au Maroc (SIAM 2015), organisée du 28 avril au 03 mai sous le Haut patronage de SM le Roi Mohammed VI.

Au début de cette cérémonie, SAR le Prince Héritier Moulay El Hassan a procédé à la remise des signes distinctifs d’origine et de qualité à neuf agriculteurs producteurs.
Ainsi, SAR le Prince Héritier Moulay El Hassan a remis l’Indication géographique “Amende du Rif” à M. Al Haddouchi Abdelouahed, président du groupement d’intérêt économique “Louzima, le signe distinctif de qualité “Dattes Najda” à M. Belhassan Mohammed Ben Abdellah, président de la Fédération nationale des producteurs de dattes, l’indication géographique “le Hénne Ait Waili” et l’Indication géographique “Miel Daghmous du Sahara” à M’Barek Nafaoui, président de l’Oasis du Sahara (COS).
SAR le Prince Héritier Moulay El Hassan a également remis l’indication géographique “Coings d’oued El Maleh” à El Khayati Reghay, président de la coopérative agricole d’oued El Maleh pour la production des coings, l’Indication géographique “Huile d’olive Outat El Haj” au président du groupement d’intérêt économique “Challenge du Millénaire” et l’indication géographique “Les figues sèches Nabout Taounate” à la présidente de la coopérative “Manabii Bouadal pour le développement agricole”, Taibi Saida.
SAR le Prince Héritier Moulay El Hassan a également remis l’indication géographique “L’huile d’olive Tafersit” au président de la coopérative “Al Amana pour la production agricole et animale”, Taea Ali, et l’indication géographique “Lentilles Zaer” au président de l’”Association Moul Lbled pour l’agriculture et le développement”, Karim Moul Lbled.
Par la suite, SAR le Prince Héritier Moulay El Hassan a visité les différents stands et espaces du Salon, organisé par le ministère de l’Agriculture et de la Pêche maritime sous le thème “l’agriculture et les systèmes alimentaires”.
Son Altesse Royale le Prince Héritier a ainsi suivi des explications sur les produits exposés au “Pôle régions” fournies par les présidents des régions et des chambres d’agriculture, ainsi qu’aux pôles “Village agriculture du Maroc” et “Sponsors”.
Des explications ont été également fournies à Son Altesse Royale le Prince Héritier sur les pôles “machinisme”, “Provendiers”, “Produits du terroir” et “Elevage”.
Son Altesse Royale le Prince Héritier a également visité les pôles “Nature”, “Produits agricoles” et “Agro-fournitures”.
Au Pôle international, SAR le Prince Héritier Moulay El Hassan a suivi des explications en présence des ambassadeurs des pays exposants.
A son arrivée au Salon, Son Altesse Royale le Prince Héritier avait passé en revue un détachement de la Garde Royale qui rendait les honneurs, avant d’être salué par le ministre de l’Economie et des Finances, Mohammed Boussaid, le ministre de l’Agriculture et de la Pêche maritime, Aziz Akhannouch et le ministre délégué auprès du ministre de l’Intérieur, Cherki Drais.
SAR le Prince Héritier Moulay El Hassan a aussi été salué par les ministres de l’Environnement du Qatar, pays invité d’honneur du Salon, de l’Agriculture, de l’Alimentation et de l’environnement de l’Espagne, de l’Agriculture et de l’environnement du Tchad, de l’Agriculture de la Côte d’Ivoire, des Ressources animales et halieutiques de la Côte d’Ivoire et de l’Agriculture de Swaziland.
Il a été également salué par le ministre de l’Agriculture et du développement rural de la Guinée Bissau, le secrétaire d’Etat auprès du ministre fédéral de l’Alimentation, de l’agriculture et de la protection des consommateurs de l’Allemagne, le wali de la région Meknès-Tafilalet, le président du Conseil régional, les élus et les représentants de l’autorité civile et militaire de la Wilaya et plusieurs autres personnalités.
La 10-ème édition du Salon international de l’Agriculture au Maroc (SIAM 2015) se tient du 28 avril au 3 mai à Meknès, avec la participation d’un millier d’exposants en provenance de quelque 55 pays.
Cette manifestation de grande envergure ambitionne de rendre l’agriculture marocaine au centre des préoccupations du monde de l’agriculture et se veut une plateforme pour discuter des défis que l’agriculture marocaine devrait déposer.
Ce Salon, organisé à 5 ans de l’achèvement du Plan de développement agricole à horizon 2020, est un lieu de mémoire de l’évolution du tissu agricole et des innovations qui ont marqué le monde rural.

MAP