L’industrie agro-alimentaire (IAA) représente un des secteurs moteurs de l’économie marocaine et bénéficie d’une forte base agricole et d’un soutien gouvernemental important. Elle contribue à près de  29% à la valeur ajoutée industrielle et de 25% à l’emploi.

Bonnes performances à l’international
Le secteur agroalimentaire occupe une place de choix au niveau des flux commerciaux aussi bien au niveau national qu’international. Avec la mise en place des actions stratégiques du PMV qui ont permis de développer la compétitivité extérieure des produits agroalimentaires, les exportations agroalimentaires ont augmenté de 34% depuis 2008 pour atteindre une valeur de 31 milliards de dirhams à fin août 2016.
En termes de structure, les exportations sont composées essentiellement d’agrumes, tomates, conserves d’olives, préparations et conserves de poissons. Quant à la destination des produits agroalimentaires, le marché européen détient la part du lion dans le total exporté.

destination-des-exportations-agroindustrielles-marocaines

Selon le rapport économique et financier publié récemment par le ministère des finances, la dynamique créée par le Plan Maroc Vert (PMV) a placé le Maroc au 3ème rang des exportateurs des produits agroalimentaires de la région MENA et au 4ème rang sur le continent africain. La promotion du Label Maroc à l’export a également permis de consolider le positionnement compétitif du Maroc qui est actuellement le 3ème exportateur de conserves d’olives.

Opportunités à saisir
Une demande mondiale en pleine croissance et des accords de libre-échange favorables offrent un cadre de développement propice aux exportations marocaines. S’ajoute à cela, le comparatif des secteurs agroalimentaires des différents pays du Maghreb réalisé récemment par l’Agence Française d’Assurance (COFACE) et qui a classé le Maroc comme étant le pays d’Afrique du Nord présentant le plus faible risque.
Vu la position stratégique du pays, il serait opportun d’élargir les marchés de destination vers de nouvelles niches porteuses telles que l’Afrique et l’Asie qui connaissent une croissance démographique et une urbanisation accélérées.

lancement-du-global-agro-business-alliance