Ouverture à Marrakech du 13ème congrès arabe international des ressources minièresMarrakech – Les travaux du 13ème congrès arabe international des ressources minières se sont ouverts, lundi à Marrakech, sous le thème “les ressources minières : potentialités prometteuses pour un développement durable”, avec la participation de plusieurs ministres arabes en charge des ressources minières, d’experts et de responsables d’organisations exerçant dans le secteur minier.

S’exprimant à l’ouverture de ce congrès, organisé sous le Haut patronage de SM le Roi Mohammed VI, le ministre de l’Energie, des mines, de l’Eau et de l’Environnement, Abdelkader Aâmara, a relevé que “l’importance des ressources minières dont regorge le monde arabe nous incite tous à nous focaliser sur des projets de valorisation et de transformation, au lieu de se contenter de l’exportation de produits miniers à l’état brut”.

Ces projets, a-t-il expliqué, auront pour objet la production de produits miniers à forte valeur ajoutée à même de renforcer les capacités compétitives des pays arabes dans le marché mondial, surtout que certains minerais sont devenus d’une grande importance stratégique, vue leur rareté et la hausse de la demande sur eux au niveau international.

Pour sa part, le ministre saoudien du Pétrole et des ressources minières, Ali Ben Brahim Al-Nouaimi, a mis l’accent sur l’importance du renforcement de la coordination entre les pays arabes dans le domaine minier, saluant les efforts déployés dans ce sens par l’OADIM.

Le directeur général de l’OADIM, Mohamed Ben Youssef, a plaidé, quant à lui, pour la mise en place d’un plan stratégique global pour la coopération interarabe dans le domaine minier, mettant en exergue la hausse soutenue de la contribution de l’industrie minière dans le PIB des pays arabes et qui s’est élevée à 40 pc en 2012.

MAP