M.Akhannouch: L’initiative AAA établit pour la première fois le lien entre développement agricole et changements climatiques

Marrakech – L’initiative pour l’Adaptation de l’Agriculture Africaine (AAA) proposée par le Maroc établit pour la première fois le lien entre développement agricole et changements climatiques, a affirmé, jeudi à Marrakech, le ministre de l’Agriculture et de la pêche maritime, Aziz Akhannouch.

L’initiative Triple A a été conçue pour prendre acte de la vulnérabilité des agricultures aux changements climatiques.

M.Akhanouch: La COP22 devra être une COP de l’agriculture

La COP22 devra être une COP de l’agricultureRabat – La 22e Conférence des parties à la convention-cadre des Nations unies sur les changements climatiques (COP 22) devra être une COP de l’agriculture, eu égard à son rôle dans la sécurité alimentaire et l’adaptation aux changements climatiques, a estimé, mardi à Rabat, le ministre de l’Agriculture et de la pêche maritime, Aziz Akhannouch.

M.Akhannouch a relevé la nécessité de convaincre les décideurs de l’importance de l’agriculture pour faire face aux défis du changement climatique.

De bonnes performances pour l’huile d’olive marocaine

Les projets oléicoles réalisés dans le cadre du Plan Maroc Vert commencent à porter leurs fruits : la production a presque doublé, en 6 ans, pour atteindre 1,5 million de tonnes et le Maroc s’est hissé au 5ème rang des producteurs et exportateurs mondiaux d’huile d’olive. En termes de nouvelles plantations, les réalisations sont en avance par rapport aux prévisions du contrat-programme, avec la couverture d’une superficie de 224.500 ha entre 2009 et 2015, soit un rythme d’extension annuel moyen de 37.420 ha.

Production en évolution

Parallèlement à l’augmentation de la superficie oléicole, qui est passée de 772.780 ha en 2009 à 998.000 ha en 2015, la production moyenne d’olive a atteint 1.326.000 tonnes en 2015 contre 783.000 tonnes en 2009, soit un accroissement de presque 70%.

De bonnes performances pour l'huile d'olive marocaine

La production moyenne de l’huile d’olive au Maroc se situe actuellement à 138.300 T/an, soit une hausse de 87% par rapport à celle de la période 2004-2008 (74.000 T/an).

evolution de la production d'huile d'olive

Des coûts de production compétitifs
A la demande des pays membres du Conseil Oléicole International (COI), une étude internationale sur les coûts de production de l’huile d’olive, a été réalisée au niveau de quinze pays: le Maroc,  la Grèce, l’Uruguay, le Liban, l’Algérie, l’Iran, l’Italie, Israël, la Tunisie, le Portugal, la Turquie, l’Espagne, l’Argentine, l’Albanie et la Jordanie.
Les résultats de l’étude ont montré que le coût moyen d’obtention de l’huile d’olive est de 2,63 euros/kg et que trois pays ont enregistré un coût nettement inférieur à la moyenne : la Turquie, la Tunisie et  le Maroc, alors que  l’Algérie,  l’Uruguay et l’Italie ont des coûts de production sensiblement supérieurs à la moyenne.
Pour exploiter pleinement cet avantage concurrentiel, le Maroc doit poursuivre sa stratégie de promotion aussi bien au niveau national qu’international, tout en améliorant la qualité des huiles et en mettant en avant les caractéristiques particulières de celles produites dans des terroirs particuliers.

Campagne de sensibilisation contre la ventre informelle des produits oléicoles

Source : Crédit Agricole du Maroc

Aid Al Adha : l’offre en cheptel ovin et caprin s’élève à 8,6 millions de têtes, pour une demande de 5,35 millions

aid al adha 2016 en chiffresRabat – L’offre en cheptel ovin et caprin, destinés à l’abattage, s’élève à près de 8,6 millions de têtes, pour une demande globale estimée à 5,35 millions de têtes, a assuré, mercredi, le ministère de l’Agriculture et de la pêche maritime.

Concernant les prix, les prévisions affichent une stabilité voire une légère baisse par rapport à l’année précédente.

Aid Al Adha : l’offre en cheptel ovin et caprin s’élève à 8,6 millions de têtes, pour une demande de 5,35 millions

Rabat – L’offre en cheptel ovin et caprin, destinés à l’abattage, s’élève à près de 8,6 millions de têtes, pour une demande globale estimée à 5,35 millions de têtes, a assuré, mercredi, le ministère de l’Agriculture et de la pêche maritime.

Concernant les prix, les prévisions affichent une stabilité voire une légère baisse par rapport à l’année précédente.

Un feu de forêt se déclare à la province d’Ouazzane

Ouazzane – Un incendie s’est déclaré mardi après-midi dans une zone forestière relevant de la commune rurale de Kalaat Bouqorra (province d’Ouazzane), a-t-on appris mercredi auprès d’une source de la délégation régionale du Haut-commissariat aux eaux et forêts et à la lutte contre la désertification (HCEFLCD) de Tanger-Tétouan-Al Hoceima.

L’incendie s’est déclenché mardi aux environs de 16h00 à la forêt Jbel Amziz à la commune rurale de Kalaat Bouqorra, relevant de la province d’Ouazzane.

Rencontre autour de l’agriculture résiliente face au changement climatique dans le Prérif

Rencontre autour de l’agriculture résiliente face au changement climatique dans le PrérifAriaf, la Chambre d’agriculture de la région Fès-Meknès, l’Association Al Yanboua et Rhafsai organisent une rencontre autour de l’agriculture résiliente face au changement climatique dans le Prérif, Province de Taounate, le 3 septembre 2016.

Plusieurs interventions et témoignages autour de l’agriculture résiliente sont au programme, ainsi que des ateliers, des stands etdes bourses d’échange de semences.

programme Rencontre autour de l’agriculture résiliente face au changement climatique dans le Prérif

Le Maroc et les Emirats arabes-unis réitèrent leur volonté d’œuvrer ensemble pour la réussite de la COP22

Le Maroc et les Emirats arabes-unis réitèrent leur volonté d’œuvrer ensemble pour la réussite de la COP22Rabat – Le ministre des Affaires étrangères et de la Coopération et président du Comité de pilotage de la COP22, Salaheddine Mezouar, et le ministre émirati du Changement climatique et de l’Environnement, Thani Ben Ahmad Al Zeyoudi, ont réitéré, jeudi à Rabat, la volonté du Maroc et des Emirats arabes-unis d’œuvrer ensemble pour réunir toutes les conditions nécessaires à la réussite de la COP22 (Conférence des parties à la Convention-cadre des Nations unies sur les changements climatiques), prévue à Marrakech.

Le soutien émirati contribuera à la réussite de la COP22 qui revêt une importance extrême dans le processus de mise en œuvre des décisions de la COP21.

L’Office national de sécurité sanitaire affirme n’avoir jamais relevé des cas d’intoxication par le couscous

ONSSARabat – L’Office national de sécurité sanitaire des produits alimentaires (ONSSA) a affirmé que ses services n’ont jamais relevé, durant leurs activités, des cas d’intoxication par le couscous.

L’ONSSA a précisé que le développement des champignons dans les produits alimentaires est favorisé par les mauvaises conditions de stockage et de présentation à la vente.

 

Projet de développement de l’irrigation et d’adaptation de l’agriculture irriguée aux changements climatiques à l’aval du barrage de kaddoussa (province d’errachidia)

ministere de l'agriculture et de la peche maritime

Dans le cadre du programme d’extension d’irrigation à l’aval des barrages lié au Plan Maroc Vert, le Ministère de l’Agriculture et de la Pêche Maritime (MAPM) a soumis le projet de développement de l’irrigation et d’adaptation de l’agriculture irriguée aux changements climatiques à l’aval du barrage de kaddoussa (province d’Errachidia) à l’instruction financière auprès des instances de l’Agence française du développement (AFD) et du Fonds Vert. ci joint les rapports environnementaux et sociaux dudit projet: