Le potentiel et les acquis du Maroc dans le domaine de l’énergie renouvelable présentés à Dubaï

Le potentiel et les acquis du Maroc dans le domaine de l’énergie renouvelable présentés à Dubaï

Dubaï – Un colloque sur le secteur de l’énergie au Maroc a été organisé, mercredi à Dubaï, avec la participation d’une pléiade de spécialistes et de responsables du secteur de l’énergie marocains et étrangers.

Le colloque, initié dans le cadre de la semaine économique en marge de l’Exposition universelle “Expo 2020 Dubaï”, a jeté la lumière sur les “opportunités” offertes par le Maroc pour investir dans certains secteurs, dont celui de l’énergie, devenu un marché porteur et qui a permis au Maroc d’ouvrir la voie à l’énergie photovoltaïque et d’établir un marché prometteur et compétitif.

Cette rencontre a été ainsi une occasion de présenter l’expérience du Maroc dans le secteur des énergies renouvelables et son rôle dans le développement durable, ainsi que les opportunités qu’il offre aux investisseurs.

Evoquant la vision et la stratégie du Maroc dans le domaine de la transition énergétique et de la production d’énergies renouvelables, le directeur général de l’Agence marocaine pour l’efficacité énergétique (AMEE), Saïd Mouline, a expliqué que cette stratégie, qui est soutenue au plus haut niveau de l’Etat , repose sur l’économie circulaire visant à atteindre un développement durable.

Il a également mis en exergue les outils et mécanismes adoptés par le Maroc pour promouvoir les investissements dans l’économie verte, notant que les organismes et institutions nationaux spécialisés dans le domaine de l’énergie, dont l’AMEE, travailleront pour accompagner ce secteur prometteur qui repose sur la production d’une énergie propre et génère des opportunités d’emploi.

Par ailleurs, le responsable a passé en revue les axes majeurs de la stratégie nationale volontariste visant à réduire la facture énergétique du Royaume, soulignant que «nous récoltons aujourd’hui ses fruits grâce à la vision royale dans ce secteur».

À travers cette stratégie, le Maroc ambitionne de devenir l’un des principaux exportateurs d’énergies propres dans le monde, a-t-il poursuivi.

De son côté, le directeur du Pôle de développement au sein de l’Agence marocaine pour l’énergie durable (Masen), Hamman Tarik, a indiqué que le Maroc est devenu l’un des pays leaders dans le domaine des énergies renouvelables, puisque plus de 4000 mégawatts d’énergie éolienne et solaire sont produits dans le Royaume.

“Dès le début, le Royaume du Maroc s’est fixé des objectifs clairs, principalement pour atteindre au moins 52% d’énergies renouvelables d’ici à 2030”, a-t-il soutenu.

Rappelant que de nombreux investisseurs, aussi bien du Golfe que d’ailleurs, ont manifesté leur intérêt pour le domaine des énergies propres au Maroc, M. Tarik a signalé que le Maroc a d’énormes capacités dans le domaine de l’éolien et du solaire, capables de lui permettre de réaliser sa transition énergétique.

La semaine économique, qui se poursuit jusqu’au 16 octobre, vise à promouvoir l’image d’un Maroc moderne et de valoriser les opportunités d’investissement offertes par le Royaume, ainsi que la dynamique d’une croissance économique et humaine durable et intégrée pour les générations futures.

Source : MAP

laisse ton commentaire
Comment
Nom
Email